Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 01:33

 
Dans l’avant dernière édition du “Journal de l’entreprise” (4e trimestre 2008) on peut lire sous le titre : ” Eiffage Construction Ouest. A la recherche de la perle rare” des informations sur la politique de recrutement d’ingénieurs du groupe ainsi qu’un entretien avec M. Pascal PORTIER, Directeur régional Ouest d’Eiffage dont les réponses sur les chantiers prévus retiennent l’attention :

“Quels sont les chantiers à venir  pour Eiffage Ouest ?
Nous allons réaliser la cité sanitaire de Saint Nazaire au printemps prochain (…).

Et ailleurs ?

 Nous avons le CHU de Pont- chaillou à Rennes, le programme immobilier de thalasso à Pléneuf-Val-André,  le parking de Saint-Malo, le projet de réhabilitation de résidence étudiants pour le rectorat à Brest, la piscine de la Presqu’île de Rhuys, l’extension du centre commercial Sud au Mans ou encore la station d’épuration de la Baumette et les bâtiments liés au tramway à Angers.”
 
Comme on pourra le constater  notre perle rare qu’est Doëlan ne semble pas faire partie des projets 2009 du Directeur d’Eiffage Ouest.

 
Est-ce un bien, est-ce un mal ? Seul l’avenir nous le dira.

 

Il est plus que jamais temps de rester vigilant sur le futur de la conserverie, d’être attentif à toutes les initiatives et de se tenir prêt à se mobiliser si nécessaire.

Jean - Louis Michaud

 Membre du CA

 

 Rive gauche du Port de Doëlan avec l'ancienne usine-conserverie Capitaine Cook - (c) ed 2006


On peut consulter, pour mémoire :

 

un bref rappel (extraits du dossier ci-dessous) du projet de résidence de tourisme - appelée aussi résidence para-hôtelière - que proposait pour Doëlan le Groupe Eiffage en 2005 (cliquer ici)

le dossier complet d’Août 2006 du Collectif  pour la Protection et la Valorisation du site de l’ancienne usine de Doëlan demandant une « instance de classement » pour le port et une maison de 1884 à Doëlan en Clohars-Carnoët (cliquer ici)

 

On rappellera aussi qu’à l’occasion de la dernière Assemblée Générale de Doëlan-Clohars-Environnement le 7 Août 2008, une version plus récente du projet Eiffage est apparue qui prévoyait, certes, quelques modifications - dont le renoncement à détruire la Maison Berthèle - … mais conservait sur la hauteur les trois énormes bâtiments linéaires décrits selon les uns et les autres comme une caserne ou une barre HLM ! (alors même que l’architecte des Bâtiments de France, Chef du Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine à Quimper, M. Pierre ALEXANDRE, avait publiquement critiqué dans la presse de tels  «  linéaires » de façades incompatibles avec le paysage pittoresque du Port de Doëlan. – cf. Ouest-France du 15-02-2006).

 

Evelyne Dumont

Membre du CA

Partager cet article

Repost0

commentaires

CAPAS Clohars Carnoet 30/12/2008 12:57

Petitmaje est bien optimiste au sujet d'un éventuel renoncement d'Eiffage.
Et peut-être un peu naïf aussi de prendre pour argent comptant la parole du maire. Celui-ci n'est pas à une contradiction près sur ce dossier : lors de la dernière AG de DCE, il a essayé de vanter les mérites du nouveau projet Eiffage !

petitmaje 30/12/2008 08:35

Personne ne peut croire sérieusement que, dans la période actuelle de crise, dont celle de l'immobilier, Eiffage va se lancer dans la réalisation d'une résidence dont la rentabilité était déjà incertaine en période florissante.

Notons qu'il ne reste plus à Eiffage qu'un seul jour avant que se termine le délai donné par le maire pour présenter un nouveau projet.

Ce qui est important maintenant, c'est de gérer l'après Eiffage dans l'intérêt de la commune et de ses habitants.

Sur ce sujet, CAPAS a présenté ses propositions à plusieurs reprises. Elles prennent tout leur sens à l'entrée de cette nouvelle année