Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 19:35



                              M O B I L I S O N S - N O U S  !


Depuis le 5 Juin, la population est invitée à faire part de ses remarques au Commissaire Enquêteur chargé de l’enquête publique concernant la modification du P.O.S. de Clohars-Carnoët afin de permettre l’édification d’une résidence dans une zone classée N.D.s, donc non constructible ...   

.  
Banderolle "Doëlan... Ta côte Fout L'camp ! 
dans la manifestion contre le projet de construction
de la "villa en front de mer" de M. Abiven 
le 8 Novembre 2003 (600 personnes) ...


On ne peut que s’étonner qu’un particulier puisse avoir le DROIT de s’affranchir ainsi de la Loi Littoral malgré l’avis défavorable de la Commission des Sites et un refus du Tribunal administratif de Rennes en première instance ... Il s’agit pourtant là, comme le précisait le Conseiller général de Concarneau dès 2003, d’une « atteinte majeure au paysage qui risque de mettre en cause toute politique environnementale pour sauvegarder la qualité des espaces naturels".

L'affichage pour l'enquête publique sur la parcelle 052 classée NDs photographié le 29 Mai.
Le terrain se finit juste au sentier côtier GR 34
. On aperçoit le calvaire de Port-Blanc
vers la gauche et, au large, l'Ile de Groix
(ed - 29-05-2009)


Le jusqu’auboutisme du demandeur risque de faire tache d’huile pour la plus grande joie des promoteurs qui ne manqueront  pas d’utiliser la jurisprudence pour obtenir par voie de contentieux le droit de "Bétonner" cette côte encore un peu préservée  par rapport à celle du Morbihan voisin. Comme le faisait remarquer M. RAOULT, ancien maire de Clohars-Carnoët, "tout un ensemble de zones identiques risque d’être victime de cette jurisprudence : anse de Kernabec, Porsach, la Roche Percée,  Kervoen, Le Kerrou ... et bien d’autres encore".


Comment  comprendre cette interprétation de la Loi qui va à l’encontre de la Sécurité même de la zone !!! Le seul passage permettant aux véhicules de secours, de lutte contre l’incendie voire contre la pollution comme on l’a vu après le naufrage de l’ERIKA, sera définitivement impraticable.

 

Une des richesses de la commune est la beauté de ses paysages alliant Mer et Terre pour la plus grande joie et l’émerveillement des touristes de tous horizons. Ne laissons pas dilapider ce formidable capital pour le seul profit de quelques-uns.



En se rendant en masse en Mairie ou en écrivant au Commissaire  enquêteur la population pourra exprimer son REFUS de laisser porter ATTEINTE à SON PATRIMOINE NATUREL.

 

 

Marcel BOUQUE
Secrétaire de l'Association Doëlan-Clohars-Environnement


  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Evelyne Dumont 25/08/2010 09:41


à M. Giron
Bonjour,
Votre commentaire a été transmis en exemplaires papier le mercredi 18 août aux membres du CA réunis à la Maison des Associations.
Toute réaction que le CA voudra voir afficher sur le blog le sera, bien sûr.
Le blog lui-même est une question en cours de traitement.
Cordialement.
La responsable du blog, E. Dumont


GIRON Marc 15/08/2010 14:58


Aux membres du Bureau de DCE,

Suite à l'AG du 12 août, je vous suggère :
- de ne pas réinventer des statuts mais de retenir des statuts "types" qui ont été mille fois mis à l'épreuve :

http://www.la-lettre.com/index.php/2008/06/12/470-statuts-d-une-association-loi-1901

et de les adapter aux buts et possibilités de notre association (1 ou 2 heures maxi de travail à deux (Laurence et Evelyne par exemple). Edition.

- Envoi pour lecture et corrections aux membres du Bureau. C'est une formalité puisque ces statuts longuement éprouvés sont hyperclassiques.

- Envoi pour lecture et corrections aux membres du CA avant sa réunion.

- Réunion du CA pour approbation.

- Envoi avec la cnvocation à l'AGE aux adhérents à jour de leur cotisation + pouvoir. En parallèle à ceux qui ont une adresse courriel.

- En séance : Ne pas relire les statuts que chacun est sensé avoir lus (en principe) mais : uniquement une brève présentation de la motivation de changement de status. Demander les observations.
Faire voter le texte (éventuellement modifié par les 2 ou 3 amendements proposés, mais il ne devrait pas y en avoir).

Cette AGE devrait être une formalité.

En résumé, donner l'impression d'efficacité sensiblement écornée le 12 août.

Merci

Marc Giron


Jacqueline Halper-rouzic 07/07/2009 21:34

Peu de personnes se sont exprimées sur le registre d'enquête publique. Faut-il s'en étonner ? Face à l'arrogance et au pouvoir de l'argent de quelles armes dispose le citoyen moyen ?
En ce qui me concerne je ne perds pas espoir. Je continue à me battre pour préserver l'authenticité de ma commune et j'invite toutes les personnes qui, comme moi, croient à la justice d'exprimer leur désaccord avec cet arrêt incompréhensible qui bafoue la loi littoral et la décision de leurs élus.

Sardine 15/06/2009 16:36

Je suis passé voir le cahier de consultation de l'enquête publique à la mairie, on ne peut pas dire que ça mobilise les foules. C'est à croire que les cloharsiens s'en foutent de voir notre littoral se détériorer au profit de ceux qui ont du fric !