Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 18:00

 

090bis-r-d.jpg   
Préambule ...
En complément
au présent article du 11 septembre 2009 ("optimiste" à l'époque) ...

 

- qui rend compte de la visite médiatique et instructive sur le port de Doëlan  

de M. Jean-Yves Le Drian, Président de la Région Bretagne, et d’autres élus   


  - et qui a déjà été mis à jour dès le 12 sept. 2009 (voir plus bas)  ...

 

on signale d'autres articles utiles parus depuis en 2011 et 2012, notamment :

 


 

___ o ___

SAMEDI 12 SEPTEMBRE 2009 A 00 H 26 


DERNIERE NOUVELLE

REBONDISSEMENT TRES REGRETTABLE : LE PROPRIETAIRE DU SITE

VIENT DE LE RETIRER DE LA VENTE ... L'annonce vient d'en être faite par M. le Maire de Clohars-Carnoët lors du Conseil Municipal auquel nous assistions et qui vient de s'achever ...

 

___ o ___


11 septembre 2009 à 18 H


Attention, version provisoire qui sera complétée très prochainement

   

 

C’était les 8 et 9 Septembre 2009 … deux jours mémorables de bonheur : le 8 avec la visite dans notre commune du Président de la Région Bretagne M. Jean-Yves Le Drian (1) venu traiter du lourd dossier de la friche industrielle « Capitaine Cook » (2) à l’entrée du Port de Doëlan … et le 9 en lisant les titres et contenus de la presse d’ici, Ouest-France et Le Télégramme, à propos de l’évènement : quel contraste avec ce qu’on pouvait lire il y a quatre ans !

 

Le 8 Septembre, M. Le Drian s’est d’abord rendu à la Maison Marie-Henri au Pouldu (3) car le volet « développement culturel » de Clohars-Carnoët faisait partie du programme. Puis il est venu à Doëlan, en compagnie d’un groupe très conséquent entraîné par M. le Maire Jacques Juloux. C’est là que je les ai rejoint, puisque notre association « Doëlan-Clohars-Environnement » faisait partie des invités (la présidente et le secrétaire avaient été conviés : M. Marcel Bouque était présent et moi-même avait été chargée de représenter Mme Laurence Bineau actuellement en déplacement).

 

 

Une visite médiatique et instructive sur le port de Doëlan

 

L’ambiance était particulièrement joyeuse : les participants savaient que de bonnes nouvelles allaient être annoncées … et le port était magnifique sous un grand soleil …

 

 

 

Aux côtés de MM. Le Drian et Juloux, on voyait le vice-président du Conseil Général M. Michaël Quernez  et le conseiller régional M. Nicolas Morvan ainsi qu’une scientifique : Mme Françoise Peron, géographe de l’Université de Brest (UBO) … puis autour quasiment toute l’équipe du maire : adjoints, conseillers et autres personnes en relation de travail et de conseil avec eux, y compris les collaborateurs de Mme Peron : Johan Vincent et Guillaume Marie. A total, un déplacement très médiatique : ce n’est pas tous les jours qu’un président de région vient à Clohars-Carnoët …!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

M. JULOUX a résumé la situation de la friche industrielle et Mme PERON a souligné tous les éléments de patrimoine exceptionnels à préserver et valoriser aussi bien dans le port en général – notamment les cales – que sur le site même de l’ex-conserverie Capitaine Cook, indiquant notamment en substance : Bien sûr qu’on peut et doit évoluer mais ici des bâtiments modernes seraient inadéquats, il faut les faire ailleurs … Là où nous sommes, l’existant forme un ensemble d’une richesse patrimoniale vraiment exceptionnelle qu’il ne faut surtout pas perdre mais au contraire restaurer en veillant à l’harmonie avec les nouveaux aménagements qui seront souhaités.



  

  

 

 

Puis tout le groupe a quitté le port, une partie se rendant vers le Bourg pour une réunion de travail/conférence de presse en mairie.

 

 

La situation actuelle exposée à la réunion en mairie par le maire M. Juloux

 

Après un rappel de la politique qui avait été menée avant son arrivée en mars 2008 puis celle qu’il entend appliquer désormais dans les domaines de la culture et de l’environnement (voir des comptes rendus dans la presse et sur les blogs en cliquant sur les références indiquées à la fin de cet article), le maire Jacques Juloux a directement posé la question au Président Le Drian : « dites-nous quel type d’accompagnement vous est possible pour nous aider à rendre à tous les cloharsiens ce site exceptionnel … sachant que nous avons fait ré-évaluer par les Domaines le 20 avril dernier le prix du terrain : au lieu des 1 150 000 euros ou 1 500 000 euros en comprenant les destructions impératives, la fourchette est autour de 330 000 euros … pour une très belle zone en bord de mer, certes, mais toujours classée en zone industrielle U.I sur le POS ! ».

 


 

Les annonces très « engagées » du Président de Région M.  Le Drian

 

Dans sa réponse (selon nos notes manuscrites prises spontanément, sous réserve d’erreurs ou omissions), le Président Le Drian a d’abord tenu à souligner sa connaissance et son attachement concernant différents lieux dans notre commune ou alentour : le Bas-Poulu … même s’il en admire souvent les paysages depuis le Morbihan, la maison Marie-Henry (près de laquelle il a préparé son bac !) et aussi Moëlan-sur-Mer où il a des attaches familiales … ».

 

Puis il est passé à la question principale de l’avenir du site de l’ex-usine Capitaine Cook en rappelant d’abord un contexte général :

 

« Depuis cinq ans, je réclame en tant que président de Région, un Etablissement Foncier Publique (EPF) pour les raisons suivantes : il existe une forte démographie en Bretagne (en 2030 on aura au-delà de 400 000 habitants supplémentaires avec chaque année 25 000 habitants nouveaux) qui provoque une pression sur le foncier … Par ailleurs, les coûts augmentent d’environ 10 % par an, ce qui suscite des « appétits » … Tout cela implique de penser une « bonne urbanisation » … Et pour ma part, JE NE VEUX PAS D’UNE « BREIZ RIVIERA ! ». Au contraire il faut arriver à une « Bretagne de l’équilibre » … En bref, il nous faut prendre en compte à la fois les problèmes démographiques et écologiquesen évitant l’étalement urbain … dans un intérêt général : non seulement pour les personnes venues d’ailleurs et attirées par la Bretagne mais aussi pour nos propres enfants, ici … ». Mais alors, comment on fait ? …

 

Et d’ajouter : « Dans ce contexte, la question des friches industrielles est importante … de même que le problème des risques environnementaux. Quand on sait qu’il existe 1 268 communes en Bretagne dont beaucoup sont petites, on s’inquiète de savoir quels moyens elles ont de se protégerD’où l’intérêt pour nous de disposer d’un EPF permettant de faire certaines prises en charge à la demande des maires … ».

 

Enfin : « J’ai mis cinq ans à obtenir la décision de création par l’Etat d’un EPF de Bretagne.  Maintenant ça y est. Le décret est paru le 8 Juin 2009 et l’installation se fera en Octobre 2009. Le Conseil Général y sera représenté ainsi que les Communautés de communes, etc. … Et dès à présent je propose que Capitaine Cook soit le « cas exceptionnel » à traiter rapidement car il constitue un dossier emblématique pour l’EPF ! Vous pouvez être sereins : certes, je n’ai pas souhaité présider cette nouvelle institution et  il faudra donc passer par les voies réglementaires, mais comme élément fondateur de l’EPF je pense pouvoir être entendu ! … » a-t-il précisé d’un sourire !

 

Et pour conclure : « Quant au projet précis, c’est à vous d’y travailler. Il faut prévoir un bureau d’ingénierie qui préconisera de mettre par exemple un restaurant là, telle autre chose ici, etc ; etc. Ensuite la Région vérifiera (dans le cadre des pays de Cornouailles) … Je connais et apprécie votre dynamisme et votre combativité mais il est sûr que c’est un gros projet d’étude qu’il faudra faire par étape … Encore une fois je suis clair : c’est un projet intéressant et je m’engage à faire en sorte qu’on y apporte les outils nécessaires ».

 

 

Le soutien du conseiller régional M. Nicolas Morvan


En point d’orgue à l’intervention de M. Le Drian, M. Morvan a précisé le fonctionnement de l’EPF et signalé que pour sa part, dans la structure où il intervient il allait « porter le dossier Capitaine Cook ».

 

 

… un climat de très grande satisfaction … et quelques questions techniques

 

Faut-il préciser que dans ce climat, l’assemblée était « aux anges » ou « buvait du petit lait » selon les expressions des articles de presse … En ce qui me concerne, j’ai spontanément exprimé : « On croit rêver en entendant tous vos propos … C’est tellement ce que nous voulions et que nous avons si longtemps attendu ! ».

 

Un journaliste a lancé le questionnement sur des aspects techniques et organisationnels liés à la demande de prêt, à la préemption, etc. Nous reparlerons de cela plus tard, d’autant que des précisions vont être données au prochain Conseil municipal qui se tient … ce soir vendredi 11 septembre 2009 .. à 20 H 30.

 

 

La presse du 9 septembre 2009 : quel contraste avec 2005, 2006 etc.

 

Le lendemain de la visite de M. Le Drian, c’était un 2ème jour de bonheur en lisant la presse. En effet, fini l’arrogant titre du 29 juillet 2006 qui nous faisait si mal :

 

« Le projet Eiffage est officiellement lancé. Une résidence de standing

devrait dominer l’entrée du port de Doëlan dans dix-huit mois » !

 

 

 

Place à des nouvelles plus positives enfin … même s’il reste encore du chemin à parcourir …

 

   

 

 

 

Désormais c’est donc l’éclaircie pour le devenir du site de l’ex-usine-conserverie Capitaine Cook … Mais que de péripéties entre temps … où de nombreux acteurs sont intervenus … et ont leur part du résultat qui, on l’espère, arrivera vite et dans le consensus.

 

 

Ce qui a précédé la bonne nouvelle du 9 septembre 2009 ...

 

L’étape enthousiasmante actuelle n’arrive pas par hasard … Avant la création de l’EPF et l’espoir qu’il apporte, que de «batailles » menées à la fois par les associations … et l’opposition municipale.

 

On n’en mentionne ici qu’une partie des épisodes sous forme de documents (dont les légendes viendront dans une prochaine mise à jour).

 

Le Journal de DCE expose en Juillet 2005 les rencontres avec des investisseurs potentiels ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Rencontre inter-associations à l'initiative          En 2006-2007, nombreuses expressions de la population,

de "Cap Avenir" en Décembre 2005 ...                  des associations et de l'opposition municipale ...

 

 

 

   

 

 
















 

 


Conclusion

 

Il n’y a plus qu’à se mettre au travail localement … dans la concertation la plus large possible  au sein de la commune et avec l'aide d'experts, pour qu'ensuite les élus puissent prendre une décision à fort consensus !

 

 

Pour en savoir plus ... des références et liens internet :

 

A venir.

 

 

Evelyne Dumont

Membre du CA de DCE

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Petitmaje 12/09/2009 00:12

Ben oui sauf que jeudi, Intermarché ne voulait plus vendre.

Comme quoi il ne faut pas vendre la peau de l'ours,..
Ne pas trop jouer du tambour médiatique comme ceux qui sont abondamment actionnés sur ce blog.

...Et prendre quelques cours de négociations commerciales.

La vente se fera surement tôt ou tard, quand le tapage médiatique aura cessé.