Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 08:28


Deux lecteurs du blog qui ne sont pas actuellement sur place à Clohars-Carnoët viennent de nous demander des précisions quant à l'annonce rajoutée en rouge en tête de notre dernier article paru le 12 Septembre 2009 (« Ex-conserverie Capitaine Cook à Doëlan : un formidable espoir, enfin ! » - cliquer ICI) :

 

DERNIERE NOUVELLE

REBONDISSEMENT TRES REGRETTABLE : LE PROPRIETAIRE DU SITE

VIENT DE LE RETIRER DE LA VENTE ... L'annonce vient d'en être faite par M. le Maire de Clohars-Carnoët

lors du Conseil Municipal auquel nous assistions et qui vient de s'achever ...

 

 

Effectivement, il est temps d’en dire plus … tout en sachant que le dossier est en évolution à chaque moment ces jours-ci …

 

 

 

Vue S-W actuelle des bâtiments de l'ex-usine Cook à Doëlan (ed 08-09-09)



Ex-usine Cook à Doëlan : l'ancienne entrée de chargement (ed 08-09-09)


Pour l’essentiel, il faut savoir que lors du conseil municipal du 11 septembre 2009, après le très long développement sur le 1er point d’ordre du jour consacré au compte rendu du cabinet d’audit mandaté pour étudier la question de la restructuration des services de la mairie (personnel communal) … le maire, M. Jacques Juloux, a créé la surprise. Il a en effet annoncé « Capitaine Cook n’est plus à vendre ! ». Regards interrogateurs entre membres du public … notamment parmi plusieurs représentants d’associations présents dans la salle …

 

Aussitôt après, le maire a précisé qu’il ne disposait de cette information que depuis la veille par un courrier recommandé provenant du Groupe Intermarché propriétaire du site et de la marque « Capitaine Cook ». Il a ensuite exposé en détail la partie de l’histoire du site comprise entre 1990 et aujourd’hui.

 

On en retient particulièrement ici :

 

que sous la mandature de M.  Marcel Raoult, la commune de Clohars-Carnoët a fortement contribué à créer de bonnes conditions au déménagement nécessaire (cf. raisons techniques pour répondre aux nouvelles normes de la réglementation européenne) de l’usine Capitaine Cook de Doëlan vers Keranna, à savoir : mise à disposition d’un nouveau terrain à des conditions financières avantageuses, prise en charge de terrassements, adaptation pour une nouvelle station d’épuration avec signature d’un acte contractuel pour que l’usine reste dans la commune … ;

qu’en avril 2009, la nouvelle municipalité dirigée par M. Jacques Juloux, a fait estimer par les Domaines le prix du terrain … toujours classé en zone industrielle « UI » sur le Plan d’Occupation des Sols : 363 000 euros !

enfin que tout récemment, un accord avec le Président de Région, M. Jean-Yves Le Drian, laissait espérer une prise en charge par le nouvel Etablissement Public Foncier de Bretagne (EPF de Bretagne) pour une préemption du site de l’ancienne usine de Doëlan dans cette marge de prix + 10 % environ …

 

 

On comprend la déception du Groupe Intermarché qui avait prévu depuis 2005/2006 de vendre son terrain doëlannais pour plus d’1 million d’euros au Groupe Eiffage … lequel projetait d’y construire une résidence de tourisme pour 300 personnes durant 8 à 10 mois de l’année ! (voir des détails sur ce projet dans le dossier du Collectif-Usine Doëlan, en cliquant ICI).

 

Mais, M. Jacques Juloux a aussi rappelé dans son intervention les bonnes relations existantes entre le Groupe Intermarché et l’actuelle municipalité … et annoncé une reprise des négociations

 

A suivre donc …

 

 

   

Pour en savoir plus :


1 / Avec quelques-uns des articles de presse parus à la suite du conseil municipal du 11-09-09 :

   

. Le Télégramme du 13-09-09 : « Clohars-Carnoët - Conseil. Le site Capitaine Cook n’est plus à vendre ! » - Article signé par David Cormier en page 14 Quimperlé (voir sur le site du journal en cliquant ICI ... ou l’article déjà scanné en cliquant ICI)


. Ouest-France du 13-09-09 : « Doëlan : l’ex-usine Cook plus à vendre ! », petit article en page 13 – Finistère – Actualités (voir sur le site du journal en cliquant ICI ... ou l’article déjà scanné en cliquant ICI).


. Ouest-France du 14-09-09 : « Clohars-Carnoët – Usine Capitaine-Cook : coup de théâtre au conseil municipal » en page 16 – Entre Laïta et Bélon (voir sur le site du journal en cliquant ICI ... ou l’article déjà scanné en cliquant ICI)


2 / Sur le projet de préemption avec l'aide de l'EPF de Bretagne ... des avis "pour" ... et d'autres :

 

. notre article du blog DCE du 12-09-09 (cliquer ICI)

. les articles des blogs des élus locaux qui soutiennent le projet en lien avec l’EPF (cliquer ICI et ICI pour deux articles du PS de Clohars-Carnoët ; ICI pour le blog N. Morvan et ICI pour celui de M. Quernez)

. et bien sûr, pour compléter; entre autres ... la réaction d'élus UMP de Bretagne vis à vis de l'EPR : voir un argumentaire très critique en cliquant ICI.

. il faudrait voir aussi les avis des Verts, du Modem ... mais l'heure passe et la responsable du blog laisse le soin aux lecteurs de poursuivre l'exploration des sites par eux-mêmes !


3 / Pour une présentation générale de l'EPF de Bretagne : voir sur le site de la Région Bretagne dans la partie concernant le "développement durable" en cliquant ICI.


 

 

  Evelyne Dumont


Partager cet article

Repost0

commentaires

jean paul LE DOZE 25/12/2009 15:49


Bonjour
Hé oui c'est regrétable! Parfois je pense aux Corses!
Amicalement.


doc zaïus 22/12/2009 10:09


Bonjour,

Juste une petite remarque amicale au sujet des prix de l’immobilier qui flambent sur le littoral. On a souvent tendance à en faire porter la responsabilité par les acheteurs ( ceux qu’on désigne
sous le nom générique de « parisiens » ), en oubliant les vendeurs.
Tous les biens qui ont été acquis par des « non natifs » ont été vendus par des « natifs ». Lesquels natifs auraient très bien pu montrer plus de retenue dans les prix demandés;
ils auraient même pu ( on peut rêver ) s’efforcer de trouver un acheteur du pays, jeune couple par exemple, et lui vendre leur bien pour un prix « raisonnable ».
On ne peut pas à la fois profiter du « boom » immobilier et se plaindre de voir débarquer les « parisiens ».
La friche du Capitaine est un bon exemple de ce comportement. Le propriétaire a choisi de vendre son bien à un « parisien » en l’occurrence une société commerciale, plutôt que de le céder
à la commune pour une somme « raisonnable ». Le processus de « parisianisation » est donc engagé et le retour en arrière sera difficile, en tous cas couteux.


jean paul LE DOZE 21/12/2009 14:30


Avez-vous vu aux infos de l'A2(il y a quelque temps), ce château en région parisienne, transformé en logements sociaux !? Une réussite!Le bâtiment historique et environemental respecté.Mais pas de
baron ou de baronne !!!
Amicalement.


Evelyne Dumont 15/10/2009 10:55


Merci beaucoup à J.P. Le Doze à la fois de lire attentivement les articles du blog DCE … et de s’exprimer avec autant de sincérité.

Comme on l’a vu récemment, l’avenir du site de l’ex-conserverie Capitaine Cook continue d’être sujet à rebondissements … d’où certains propos du type « y’a qu’à / faut que » qui fleurissent …
En tous cas, on peut penser qu’une solution raisonnable finira bien par être trouvée entre le propriétaire privée Intermarché et la commune qui veut légitimement assumer une fonction d’aménagement
de son territoire.
Evidemment, il ne faudrait pas que cela tarde trop car les bâtiments se dégradent et des parties en deviennent dangereuses, notamment sur l’arrière avec les toitures en tôles.

La question de l’achat que vous évoquez reste donc en suspens.
Mais cela n’empêche pas de penser aux PROJETS. C’est même indispensable.
Et pour ma part, je ne trouve absolument pas « sectaire » vos propositions. Surtout émanant d’un « natif » …
Je me permets cette parenthèse : je ne suis que « bretonne et doëlannaise d’adoption » mais fort respectueuse de ceux qui ont vécu tout petit(e)s ici … ET aiment et défendent leur lieu d’enfance …
ce qui n’est pas le cas de tout le monde … chacun ses goûts … mais cela me touche … et ici je ne peux m’empêcher de penser au square parisien que j’ai défendu quand j’étais jeune car il était prévu
d’abattre tous ses arbres dont certains centenaires plus ou moins exotiques et magnifiques … pour faire un parking souterrain … et bien sûr le promoteur promettait de replanter ... oui mais des
petits arbustes … En tous cas, les habitants dont je faisais partie ont pétitionné et gagné : ouf c’était le seul espace vert du quartier !

Oui bien sûr, c’est un sérieux problème que la montée des PRIX de l’immobilier en bordure littorale. Je rappelle que votre idée de LOGEMENTS SOCIAUX sur le site de l’ex-usine a déjà été émise lors
des nombreuses discussions qui ont émaillé la « bataille contre le projet Eiffage ».
Elle est tout à faire recevable … à condition que logement social rime avec QUALITE ARCHITECTURALE de la construction, on doit évidemment y insister tant pour le respect des personnes que pour
celui de l’environnement : pas question d’une BARRE !
Et là, je suis sensible à votre remarque sur les ARDOISES qui renvoie au souci, j’imagine, de conserver le PAYSAGE TYPIQUE.
Quant au PARC, oui, bravo, c’est aussi une suggestion fréquemment exprimée.

On ne règlera pas aujourd’hui la question du projet …
En effet, on pourrait rajouter : prévoir un ESPACE CULTUREL par exemple en revalorisant la Maison Berthèle, CONSERVER une grande partie des BATIMENTS EN DUR DE DEVANT qui sont la MEMOIRE de l’ex
CONSERVERIE, voir quoi faire de la CHEMINEE elle aussi PATRIMOINE INDUSTRIEL précieux, etc. etc.

Ce qu’il faut espérer et même exiger c’est que les décideurs prennent le temps et les moyens (en choisissant le bon consultant-expert et en le contrôlant) de CONSULTER DEMOCRATIQUEMENT LA
POPULATION sur le devenir de ce lieu exceptionnel.

A suivre ... pour ce sujet "motivant" !
Amicalement.
ED


jean paul LE DOZE 14/10/2009 00:40


Je pense qu'il serait bien que la municipalité achète l'usine et fasse des bâtiments sous ardoise, des logements sociaux et détruise les autres bâtiments pour y faire un parc paysager.
En effet,¨quitte à passer pour un sectaire... natif de la région, je remarque que Doëlan n'est plus habité de Doëlannais de souche, pas plus que de Cloharsiens à quelques exceptions près. Les prix
de l'immobilier étant devenus épouvantables.Les autochtones sont relégués à l'arrière du port !
à bon entendeur salut!
jean paul Le Doze