Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 22:55

 Mots-clefs :

Pesticides / Risques pour la santé / Associations « Générations Futures » / Collectif Action Citoyenne pour une Alternative aux Pesticides (Acap) …

 

 

Lundi soir 19 mars 2012 …

 

 

Demain mardi 20 mars 2012 débute la 7e édition de la « « Semaine pour les alternatives aux pesticides » … au moment où commence le printemps et donc la reprise de beaucoup d’épandages de ces produits nocifs.

 

Cette manifestation a été initiée par l’Association « Générations futures » et par le « Collectif Action Citoyenne pour une Alternative aux Pesticides (Acap) ».

 

 

008 Affiche 7e éd Alternatives aux Pesticides

 Affiche de la "Semaine pour les alternatives aux pesticides"

du 20 au 30 mars 2012"

 

 

 

Le site de « Générations futures » annonce :


 « 700 évènements sont programmés dans 21 pays :

 

Conférences-débats, ateliers, marches, projections de films, stands d’information, animations pédagogiques, repas bio, fermes ouvertes… Pour consulter le programme, rendez-vous dans le bandeau de droite "les actions 2012" et commencez par sélectionner le pays recherché.


«  Les objectifs ?

 

"Informer sur les risques des pesticides de synthèse, promouvoir les alternatives et mobiliser un public de plus en plus large pour un avenir sans pesticides."   

 

 

Pour en savoir plus, cliquer sur :


http://www.semaine-sans-pesticides.com/

 

007 Site semaine-sans-pesticides.com

 

Le site "www.semaine-sans-pesticides.com"

 

 

 

E. D.

 

_____ o _____

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Evelyne Dumont 20/03/2012 18:29

Bonjour,

Oui,hélas, vous dites de bien belles "vérités", à commencer par la puissance des grands groupes internationaux.
Il y a une époque, lointaine, où l'on critiquait par avance le développement des nouvelles "multinationales" ...
Maintenant, c'est là, assez solidement installé.

Pour la quasi-néophyte que je suis en économie, c'est désolant de constater qu'on est dans l'obligation de voir "en grand" le développement des entreprises. Ne peut-on multiplier les "moyennes"
entreprises. Certains le disent.
Sinon cela échappe au contrôle, à la fois aux dirigeants politiques et donc aux populations à la base.

Quant au "chantage à l'emploi", là aussi c'est désolant.
Avec tout ce que l'on sait de nos jours sur l'avenir de la planète, le choix "éclairé" des véritables emplois utiles n'est-il pas essentiel.

Un exemple récent (qui va bien sûr dans le sens de mes soucis) : celui des travailleurs de la centrale nucléaire de Fessenheim qui "protestent" contre la fermeture envisagée. Du travail oui,mais
réorienté.

Idem pour l'industrie automobile.
Sinon il y a certes du travail donc de l'argent mais "pour aller dans le mûr" à brève échéance.

On pourrait "rêver" d'une vraie planification avec des mesures de formations-adaptations aux évolutions professionnelles ... mais cela suppose l'abandon du gain à court-terme pour les
"actionnaires". Là encore, l'actionnariat est un sujet de fond.

On est comme dans un train plutôt fou qui semble foncer n'importe comment. Enfin, pas pour tout le monde apparemment.

Mais bon : vive l'optimisme. Ce qui se passe actuellement est un DEFI A L'INTELLIGENCE ... donc on va y remédier !!!

Cordialement.
ED

doc zaïus 20/03/2012 18:02

Bonjour,
L’asservissement de notre société à la volonté des grands groupes internationaux est devenue très alarmante, qu’il ’agisse de l’agroalimentaire, des produits phytosanitaires, ou de la
pharmacie.
L’Etat, représenté par son Gouvernement, est en charge entre autres choses de la sécurité des personnes. A ce titre, son rôle devait être celui d’un filtre entre ce que proposent les industriels et
ce qui est acceptable pour la santé des consommateurs.
Il semble que le rôle de l’Etat soit inversé. Par le jeu toléré du lobbying nos dirigeants servent de courroie de transmission pour aider les compagnies à inonder les marchés avec des produits
douteux qui se révèlent parfois à postériori nocifs.
Les Etats nationaux s’abritent derrière la Commission Européenne pour s’affranchir de toute responsabilité. Les normes Européennes leurs servent de parapluie juridique, le chantage à l’emploi est
un sésame pour tolérer n’importe quel abus, la concurrence faussée des pays esclavagiste fait le reste.
Il faut beaucoup de courage pour se lancer dans une bataille quasiment perdue d’avance. Les pourfendeurs de tout ces abus n’en ont que plus de mérite. Saluons leurs actions, et essayons modestement
de nous y associer.