Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 23:00

 

Mots-clefs :

Pollutions / Algues vertes / Associations de défense de l'environnement /

Conseil Régional de Bretagne / Ministère de l'Ecologie / Ministère de la Santé

 

 

L’Association AE2D « Agir pour un Environnement et un Développement Durables » transmet ce jeudi soir 1er septembre 2011 aux militants des Associations de Défense de l’Environnement un appel à se rassembler largement le Dimanche 18 septembre 2011 à Fouesnant (29) Cap Coz … avec les arguments convaincants reproduits ci-dessous.

 

Certes, la Région Bretagne fait des efforts contre les pollutions par les algues vertes … mais il y a urgence pour accélérer les actions efficaces indispensables.


Que les citoyens expriment leur volonté de régler vite le problème peut constituer une aide pour les élus face aux lobbies qui tergiversent. Il faudrait aussi que le Ministère de l'Ecologie joue pleinement son rôle ... en lien avec celui de la Santé ...

 

Ce blog diffuse donc l’appel au « Rassemblement Régional » médiatisé par une affiche humoristique qui va de pair, croyons-nous, avec des actions déterminées mais pacifiques.



Evelyne Dumont

 

o

 

o          o

 

 

 

  AFFICHEAV2011 AE2D 01-09-11

 

 

  Echouées sur les plages et les criques, engluant les zones de pêche professionnelle et récréative ou les eaux de baignade, les marées vertes sont toujours présentes en 2011, depuis plus de 30 ans, et gagnent chaque année de nouveaux sites de la Normandie à la Vendée.

 Leur toxicité est aujourd'hui reconnue, la responsabilité des nitrates agricoles n'est plus à démontrer. Pourtant le plan gouvernemental algues vertes tarde à se mettre en place, n'est pas toujours à la hauteur des enjeux et de nouvelles règles laxistes se profilent à l'horizon ! 

Ramasser rabote les estrans, sécher les algues est aberrant, méthaniser est un leurre pour que perdurent les élevages intensifs.

Pour les associations engagées dans la lutte contre ces pollutions, l'argent du contribuable doit servir à changer les modes de production de nos aliments. 

Des agriculteurs non inféodés au syndicat majoritaire, déliés de l'influence des fabricants d'engrais, des coopératives, des banques et des marchands de pesticides mortifères, ont déjà choisi d'adopter d'autres pratiques, non polluantes pour les rivières, les sols et l'air. Ils doivent y être aidés, plus nombreux. 


 Pas de solutions sans révolution de la production !


Hillion en 2009, Ste-Anne-La-Palud en 2010, Fouesnant en 2011  


Pour alerter, informer, faire pression, pour défendre notre santé et notre patrimoine naturel, pour retrouver la qualité de l'eau douce et salée, pour mettre fin aux marées vertes...


RENDEZ-VOUS DIMANCHE 18 SEPTEMBRE  

A FOUESNANT, CAP COZ, CENTRE NAUTIQUE 

 


site de l'Association de sauvegarde du Pays Fouesnantais :  http://www.aspfasso.fr/

 

 

Baie de DouarneneZ Environnement
http://baiedouarnenezenvironnement.over-blog.com/


o

 

o          o

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

doc zaïus 10/09/2011 10:40


Bonjour,
Ce problème d’algues tueuses est un cas d’école. Voilà un phénomène de pollution qui est:
- Parfaitement identifié.
On en connait la localisation, l’origine, la cause, de degré de dangerosité.
- Parfaitement caractérisé.
Ses capacités de nuisance ont été testées par l’expérimentation animale, sur au moins un cheval et une compagnie de sangliers.
- Parfaitement sourcé.
Les responsables sont connus, quasi individuellement, ce sont les professionnels qui répandent des doses massives de nitrates et de phosphates.
- Parfaitement étudié au plan des conséquences.
Le suivi de la qualité des eaux permet de connaître la pollution heure par heure. La dégradation du littoral entraine des coûts importants de ramassage et de traitement. L’impact sur le tourisme
est évident.
- Parfaitement renseigné du point de vue des remèdes.
Il suffit de réduire les rejets de nitrates et de phosphates jusqu’à leur niveau d’avant la crise.
- Il n’y a aucune contestation sur la nécessité de combattre le fléau, contrairement à d’autres nuisances .
- Le phénomène est parfaitement localisé , dans une région facilement accessible, sous contrôle dans un Etat de droit.
Et pourtant rien ne se passe. Depuis dix ans, voire plus, nos dirigeants sont dans l’incapacité totale d’apporter l’ombre d’un début de solution.
Au contraire, il paraît qu’il circule une proposition d’amendement pour autoriser le relèvement des taux de rejet des nitrates !!!
Je pense qu’il s’agit d’un canular, nos hommes politiques ne peuvent pas être tombés aussi bas.
Qu’en sera-t-il lorsque ces mêmes dirigeants auront à faire face à des problèmes de pollution affectant des régions entières, nous pensons bien sûr à un accident nucléaire majeur.
Nous en avons déjà une petite idée au vu de leurs réactions ( ou plutôt absence de réaction ) lors de l’accident de Tchernobyl.
Il faudrait aussi évoquer l’affaire des phosphogypses, qui semble fort peu intéresser les gazettes.
On parle beaucoup de sarcophages à propos des réacteurs nucléaires défaillants. En France nous sommes experts en chapes de plomb, mais ce sont les problèmes qu’on y enterre…