Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 22:09

 

 

Une visite ... ce mercredi 25 mai 2011 au soir, sur le site de la pétition :

 

 Sexisme : ils se lâchent, les femmes trinquent ! 

 

montre que les soutiens augmentent en nombre et en diversité … signe d’une plus large prise de conscience qui, c'est sûr, servira autant les femmes que les hommes (voir notre précédent article du blog du 22 mai 2011 :      Environnement sexiste-machiste-misogyne : DSK séisme révélateur).

 

 

 

001 Pétition contre le sexisme 25 000 signatures

 

Mise à jour du site de la Pétition contre le sexisme

mercredi soir 25-05-2011 : plus de 25 000 signatures

 

 

Des lecteurs-lectrices du blog ont signalé une difficulté à trouver sur le site indiqué le chemin pour aller signer ...


Pour signer la pétition, il faut aller tout en bas

de cette longue page qui s’affichera concrètement

… après que vous ayiez cliqué ICI.

 

021 r Pg Pétition 1

 

022 r Pg Pétition 2

 

023- Pg Pétition 3

 

(...)

 

025 rr Pétition sexisme

 

4 extraits photographiques de la longue page du site "Osez le féminisme"

au bas de laquelle se trouve l'endroit où l'on signe la pétition


 

Et juste en dessous encore, on peut accèder à la liste des signataires,

par ordre alphabétique.

 

 

Evelyne Dumont 

_____ o _____


Partager cet article

Repost0

commentaires

Bernard Vignes 06/06/2011 08:14


Bonne idée, encore qu'il faudra déterminer le sexe de la personne en question ou l'âge (on pourrait envisager de donner ces emplois à des retraités recyclés, toujours dans le cadre de la limite
d'âge définie à 60 ans).
On pourrait appeler çà des tiers de confiance sexuelle.

Ceci n'est qu'un premier train de mesures.
On pourrait envisager :

. Le port par les femmes de vêtements couvrant entièrement le corps, y compris le visage avec de petites grilles au niveau de la bouche que l'on pourrait appeler khabure.

. La suppression totale du travail masculin. Les personnes de sexe féminin étant réputées plus sérieuses l'efficacité au travail en serait améliorée et les hommes pourraient se concentrer sur leurs
points forts : boire des coups, jouer à la pétanque, aux cartes. Une allocation spéciale leur serait versée pour rencontrer des femmes expertes ayant pour mission de décharger les autres
travailleuses de toute forme de corvées sexuelles.

A plus long terme il faudrait envisager une humanité complétement asexuée. On pourrait s'inspirer à cet égard de livres comme "Le meilleur des Mondes" ou "1984"


doc zaïus 30/05/2011 19:06


Bonjour,
Pour tenter de résoudre le problème du sexisme je suggère de s’inspirer des dispositions prises par l’Eglise, qui définit une « âge canonique » en-dessous duquel une personne de sexe
féminin n’est pas autorisée à approcher professionnellement un ecclésiastique ( en clair pas de bonne du curée de moins de quarante berges ).
Mais bien sûr, il faut vivre avec son temps. Si dans les temps anciens une femme de quarante ans était supposée être un remède contre l’amour ( ce dont je doute ) il n’en est plus de même de nos
jours.
Une femme de quarante ans se confond facilement avec sa fille pour peu qu’elle y mette un peu de bonne volonté. Il est donc nécessaire de repousser l’âge canonique à, disons, soixante ans.
Encore qu’à soixante ans, certaines personnes du sexe font preuve d’une vitalité de nature à mettre ne péril la vertu d’un curé, même de campagne.
Et je ne parle pas de ceux qui ne sont pas protégés par leur statut d’ecclésiastique, et qui sont exposés à toutes les tentations du malin.
Mais, soixante ans me paraît une limite acceptable en-dessous de laquelle il est très risqué pour une femme d’approcher un homme , en dehors du mariage bien entendu.
Bien sûr les relations sociales et professionnelles se ressentiront de cet interdit. Comment, pour une femme, accomplir une carrière professionnelle en commençant à soixante ans pour finir à
soixante-cinq ?
Il ne lui reste alors plus que les entreprises à personnel exclusivement féminin, qui sont assez rares, mais on peut en créer.
Je suggère alors de recourir à des dérogations: une jeune femme pourra travailler dans une entreprise mixte, à la condition expresse de ne rencontrer un membre masculin ( j’entends une personne )
qu’en présence d’un tiers dont l’honorabilité aura été vérifiée par un représentant du personnel. Cela créera des emplois, d’autant plus que cette règle sera étendue aux ascenseurs,aux parkings, et
à tous établissements recevant du public et dans lesquels une femme est susceptible de se trouver seule avec un homme, sans forcément l’avoir décidé bien entendu.
Dans un premier temps il serait procédé à l’installation de caméra vidéo absolument partout, et bien sûr dans toutes les chambres d’hôtel. Les contrevenants seraient sévèrement punis.
Parallèlement à ces dispositions pratique, il serait imposé le port de vêtements uniformes exclusivement fonctionnels et unisexes, de couleur grise, et les femmes se verraient interdire tout
maquillage ainsi que le port de verroterie ou autres accessoires visant à attirer l’attention sur leur personne.
Cela ne vous rappelle rien ? ….