Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 12:06

 

  

Culture / Loisirs / Solidarité


 

Cet article fait suite à celui que nous avons publié le 19 Avril (« Sport & solidarité à Clohars-Carnoët : Fête du Surf au Kérou-Le Pouldu » - cliquer ICI). 

 

 

 

 

De la culture ?


Oui : la « culture de la glisse » (ou « board culture ») … une expression récente qui,  d'après l’Encyclopédie Wikipédia, « affirme un mouvement ancré dans l’histoire dont les valeurs véhiculées sont universellement partagées ... qui touche de plus en plus de personnes ... et rassemble autour de valeurs simples et positives, érigées en principes de vie » ...

 

Les thèmes qui y sont associés sont ainsi décrits :

 

« Replacer l’homme au centre de son environnement, qu’il s’approprie l’espace public, qu’il soit complice des éléments… sont des thèmes déclinés par la board culture et largement plébiscités par la population. La dialectique qui consiste à opposer l’homme et la nature est alors transcendée pour aboutir à un réel équilibre dans lequel chacun trouve un rôle à jouer » …


  L'Encyclopédie cite le pionnier Joël de Rosnay :


« Je crois que tous les sports de glisse sont des sports qui vous mettent en harmonie avec la nature et en harmonie avec vous-même. C’est-à-dire que plutôt que de se battre contre quelqu'un, ou une équipe contre l'autre, on essaye, non pas de se battre avec les éléments, mais d'être complice avec les éléments. Toutes ces relations intimes avec la nature, avec la force de l'océan, avec la force de la montagne, avec la force des vents, vous conduisent à une certaine complicité, je dirais à une sorte de partenariat avec la nature. On se sent beaucoup plus près, on se sent plus unifié, beaucoup plus "un", et tous ces mouvements sont considérés comme des rythmes naturels qui sont très inspirants ».

 

 

166 r signal de départ

 

 

166 r signal de départ

 

Fête du surf au Kérou-Le Pouldu le 18 Avril 2010 :

Bientôt le départ des spécialistes de « Stand Up Paddle » (photo ed)

 

 

 

Des loisirs ?

 

Bien sûr, grâce à la mer, au soleil et au sport … plus la convivialité des rencontres sur la plage du Kérou au Pouldu ce dimanche 18 Avril 2010.

 

C’était le 2ème jour de la manifestation  « Kerou Beach Party » organisée par la « Kerou beach association » tout juste née au Journal Officiel le 3 Avril 2010.

 

Le vent était légèrement plus fort que la veille, heureusement pour les compétiteurs, sans permettre pourtant de spectaculaires acrobaties … D’ailleurs, certains épreuves qui étaient programmées n’ont pu avoir lieu : ni véritable « surf » faute de vagues suffisamment grosses, ni « kite-surf » (glissement sur une planche de surf tractée par un cerf-volant).

 

Mais on a pu admirer des champions de "SUP" = "Stand Up Paddle » - vive la francophonie ! (*),  de jeunes amateurs de  "mini-planches" évoluant dans quelques centimètres d'eau du bord de mer et des engins inhabituels tels qu'une pirogue moderne inspirée de celles polynésiennes et un vélo de mer ...

 

 

(*) L'amateurs de SUP utilise une planche longue (entre 3 et 4,5 m ) et lourde (jusqu'à 25 kg) sur laquelle il se tient debout. Il se déplace à l'aide d'une pagaie. Quand il a choisi une vague, il prend de la vitesse avec la pagaie puis se déplace vers l'arrière de la planche en se dirigeant  à la fois grâce au poids de son corps et à la pagaie devenue gouvernail.

 

 

De la solidarité ?

 

 

031 r Affiche Kerou Beach Party et parrainage     

 

 

Oui aussi puisque l’association organisatrice a été créée « dans le but de parrainer des enfants pour qui le surf est inaccessible pour des raisons de coût » et que la fête des 17 et 18 Avril avait une entrée gratuite mais des bénéfices grâce aux stands et aux sponsors. Ces ressources vont permettre « le financement d’un an de cours de surf aux enfants ainsi que l’équipement », le tout se faisant en partenariat avec la Mairie de Clohars-Carnoët .

                                                                                                                                                                                                                                                                                     Affiche de "Kerou Beach Association"

décrivant ses buts et modalités d'adhésion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup de monde au Kérou ...

 

Il y avait foule … On le voit à l’occupation du parking, à la circulation mêlées des voitures et des piétons pour accéder à la plage (tiens ... des problème pour le PADD et le PLU !) et, sur place, à l’animation diversifiée  …

 

005 r Parking plein

 

022 r ça bouchonnait pour aller et venir

 

023 La descente à la plage 2F

 

 

Ds stands variés : crèpes, vêtements, objets d'artisanat ... et aussi un  artiste-peintre qui exposait sur la plage ... et le "DJ" ...

 

 

035-rr-stand-et-gens-copie-1.jpg     036 r Stand de crèpes

 

187-stand.jpg    

 

059 r Peintre et ses oeuvres


  Les toiles de "Capma", artiste-peintre (surf-art@laposte.net; www.surf-art.over-blog.com; 06 19 14 87 22)

 

 158 r le DJ  

Le "DJ" (je cherche aussi son nom ...)

 

 

Et la plage très fréquentée ...

 

052-Foule sur la plagge-drapeau-vague

 

054 r Douche moderne

 

 

055 rrr Foule diverse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des évolutions nautiques variées ...

 

 

Des activités spontanées montrant  des départs, de beaux équilibres ... sur la vague au large ... ou tout près de nous au bord de l''eau avec les jeunes sur mini-planches ...

 

 

 

105 r Départ 1 surfeur     106 r Debout le surfeur

 

 

 

 

   092 r Elan sur mini-planche     089 r course-poursuite de la miniplanche

 

 088 r suiter miniplanche  096 Miniplanche

 


 

Des compétitions, dont celle de "Stand Up Paddle »...

 

 167 r les surfeurs se lancent

 

168 suite

 170 suite surfeurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

171 r suite dans l'eau

 

176 rrr retour avec la vague


 

 

Une pirogue nommée "Breiz Polynesia" ...

 

069 r Pirogue Breiz Polynesia    

 

075r rameurs Breiz Polynesia

 076 2 enfants et rameurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et un engin surprenant : le  "beach velo"  ... qui n'a aucun flotteur et ne tient sur l'eau qu'à condition d'agir !

 

 016 r Démo 3 vélo      017 r Démo 4 vélo  

 

018 r Démo 5 vélo      019 r Démo 6 vélo  

 

024 ZOOM 2 vélo beach

 Le "beach velo"

 

 

 

Une remise des prix très joyeuse et applaudie ... 

 

 031 rr Top pour les Prix Les organisateurs

 

 Concertation des trois organisateurs ...

 

062 DJ et 2 vainqueurs de l'ESB

Le "DJ" annonce deux vainqueurs membres de l'Ecole de Surf de Bretagne ...

 

 

Puis Eric Tichy en appelle d'autres ...

 

075 r Remise Prix Eric

 

 

 

 

083 r PODIUM des Vainqueurs

 

Un grand podium joyeux ...

 

 

Et le public applaudit ...

 

077 r Public Z applaudit

 

071 r Le Public 1 applaudit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

En guise de conclusion … libre

 

 

La 1ère  «manifestation « Kérou Beach Party » a été clairement un succès populaire.

Elle s’inscrit dans le développement des activités nautiques de notre commune où les associations jouent un rôle dynamique, par exemple avec La Bande du Rigolo et le Centre Nautique du Pouldu auxquelles s’ajoute désormais la « "Kerou beach association".

 

On  ne peut que s’en réjouir. On valorise ainsi efficacement nos atouts incontestables liés à la mer toute proche … en espérant que celle-ci sera respectée … comme tout l’environnement cloharsien en général.


Alors : non aux engins nautiques bruyants et polluants, oui à la « glisse » !

 

C’est un  parti-pris. On a le droit d’en avoir !

 

Comme par exemple cet autre parti-pris : celui pour une urbanisation vraiment maîtrisée au sens d’un respect maximum du « naturel », du patrimonial et du pittoresque … qui sont de vrais bonheurs à ne pas perdre. Quant à les partager, ces bonheurs, oui ... mais l’essentiel est de savoir par quels moyens … 

 

C’est le thème d’un prochain article annoncé : "PADD-PLU (3/ 3)". A suivre ...

 

 

 

Pour en savoir plus :

 

Un peu de vocabulaire :

 

- Le Surf (anglicisme) ou la « Planche à vague » est un sport qui consiste à glisser sur les vagues, ondes de surface, en bord de mer, debout sur une planche. Il se pratique sur des « spots », des plages qui sont baignées par de hautes vagues ou de petites vagues au profil adapté. Ses adeptes sont des « surfeurs » (anglicisme) ou « aquaplanchistes ».

- Les sports dérivés du Surf s’appellent : Bodyboard, Bodysurf, Skimboard, Paddleboard, Kneeboard, Surf Tandem, Kayak Surf et Stand Up Paddle …

- Détails sur Wikipédia en cliquant ICI.

 

Autres liens :

 

Fédération Française de Surf - cliquer ICI.

Article du journal Le Télégramme du 8 Avril 2010 sur le nautisme en Finistère - cliquer ICI.

Kerou Beach Association sur Facebook - cliquer ICI.

La Bande du Rigolo (misainier basé à Doëlan) - cliquer ICI.

Club Nautique du Pouldu - Coordonnées : cliquer ICI - Voir aussi un article du Télégramme sur l'Assemblée Générale du Club  en Janvier dernier en cliquant ICI.

 

 

 

 

Evelyne Dumont

   Secrétaire DCE 

 

Pour recommander la lecture de cet article, vous pouvez

soit cliquer sur le mot "recommander" en bleu juste sous cet article,

 soit (si la manoeuvre qui suit n'est pas assez commode) sélectionner puis faire un "copier-coller"

de l'adresse de l'article figurant tout en haut de cette page d'écran et l'envoyer à votre destinataire.  

 

Pour être prévenu-e de chaque nouvel article, inscrivez-vous à la "Newsletter"

(voir cette rubrique tout en bas de la colonne de droite de la Page d'Accueil de ce site). 

 

_____ o _____

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

77g0sq9hs6 04/12/2019 15:32

Keeping a mobile close at hand would be a good idea too.

Jérôme 26/04/2010 15:46


Et non personne n'est infaillible! (à part l'adjoint à l'urbanisme de Clohars-Carnoët bien entendu)

Mais l'écoute "pleine et entière" révèle parfois (souvent) bien des contradictions, n'est ce pas? Il suffit d'assister à une réunion de quartier pour s'en rendre compte. Dans la même rue, l'un
estime qu'il faut plus de lampadaire pour la "sécurité", l'autre moins pour "économiser "l'énergie"! ou dans un autre registre les terrasses de café...

Mais en matière de PADD et PLU, au delà des grandes orientations, j'ai parfois l'impression que c'est un peu "dis moi si mon terrain est constructible et je te dirais si ton PLU me convient"...


Evelyne Dumont 26/04/2010 13:17


Il faut évidemment mettre des guillemets à ... écoute "bienveillante" !

Ce qui compte surtout c'est l'écoute pleine et entière de ce que disent les gens (au moins ceux non agressifs inutilement, lorsqu'ils s'expriment notamment sur l'évolution de notre magnifique
commune selon l'expression "consacrée" mais juste).

Je me permets de redire : attention à la "pensée unique"; personne n'est infaillible quant aux solutions de "développement" communal.
En effet, il faut entendre l'attachement ancien (pour les natifs) ou récent (pour les "d"couvreurs" amoureux de Clohars-Carnoët) ... quant aux caractéristiques précieuses de la commmune.

En bref, le PADD et PLU n'est pas qu'un problème de stationnement et de circulation routière.

Désolée Jérôme de profiter de l'échange sur Kerou Beach Party pour "enfoncer le clou" de convictions ... qui ne sont nullement isolées mais au contraire partagées par de nombreuses personnes
d'origines diverses. Une sorte de sondage démocratique que je m'efforce de faire régulièrement ...

Vraiment très cordialement à l'Adjoint aux Sports solidaire, on le sait - et on peut le comprendre - de son équipe élue !
Que voilà des échanges "nature" !

Evelyne Dumont - Secrétaire DCE


Evelyne Dumont 26/04/2010 12:42


Merci pour les précisions.

Effectivement, la circulation et le stationnement étaient "chauds" mais c'est le signe d'un succès indéniable.
Tant mieux. On ne pourra pas dire que Le Pouldu est monotone !
Le co-organisateur lui-même, Eric Tichy a dit dans la presse qu'il "ne s'attendait pas à avoir autant de monde" (cf. le bel article paru dans Le Télégramme daté 20-04-10).

Si cela continue sur cette lancée - ce qu'on souhaite à cette dynamique et chaleureuse équipe (du positif dans ce monde "de brutes" !)- effectivement il faudra prévoir des aménagements
pratiques.

Voilà du boulot en perspective. Bon courage.

Quant aux allusions au PADD et PLU j'espère que Jérôme a une écoute bienveillante !

Cordialement.
ED


Jérôme 26/04/2010 12:19


Moi le son ne m'a pas dérangé mais il y avait effectivement un problème à ce niveau avec saturation sur certaines enceintes le samedi. Le dimanche l'assocation a rectifié le tir et concentré la
musique autour des chapiteaux.

Le point difficile du WE a été la circulation comme on peut le voir sur les photos. Le parking est en configuration hivernale sans la possibilité de sortir par le haut. La Kerou Beach Party a été
victime de son succès... mais on il faudra y penser la prochaine fois!