Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 10:37

 

 

Biodiversité / Pesticides / Photographie / Libre expression

 

 

En pleine rédaction de comptes rendus très sérieux sur le PADD cloharsien, mon ordinateur produit un son caractéristique : un message électronique vient d’arriver …

 

Tiens, c’est l’ami Christian qui envoie une pièce jointe macrophotographique : un nouvel  insecte mais lequel ? Une guêpe peut-être ?

 

En tous cas, l’animal semble se lancer avec détermination - et précaution ? - à l’assaut d’une partie de fleur : une fleur de la passion était-il annoncé. C’est un peu provocant, non ? C’est surtout magnifique et surprenant cet ensemble de couleurs aux variations de bleu, de jaune …


 

insecte et fleur de la passion CG 24-07-10

 

 

insecte et fleur de la passion CG 24-07-10

 

Un syrphe et une fleur de la passion

 

photographiés par Christian Gerome (Juillet 2010)


 

Alors quel est le nom exact ?

 

Deux heures après j’avais la réponse un brin humoristique, le photographe s’étant lancé dans une recherche sur internet : « pour le nom de la « mouche », voir  http://www.lanature.fr/insecte/le-syrphe-17.html

 

Une fois connectée à ce site intitulé « Nature et Jardin bio », j’ai lu qu’il s’agissait d’un Syrphe, insecte de l’ordre des diptère qui ressemble à une minuscule guêpe.

 

Certes, il est « banal ». On le trouve partout en France mais l’intéressant à retenir c’est qu’il est très précieux pour les jardiniers.

 

En effet, si on favorise son cycle, à l’âge adulte, il se nourrit de pollen et de nectar, contribuant ainsi à la pollinisation.

 

Ainsi, il est une « bonne alternative aux produits chimiques ».

 

Et le site de rappeler :

 

« L'arrêt des traitements pesticides et l'implantation de végétaux florifères (vivaces) sont le commencement d'une lutte biologique. Soyez patients ! ».

 

 

 

Vive la communication numérique !

 

 

E. Dumont avec C. Gerome

 


Partager cet article

Repost0

commentaires