Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 12:00

 

Mots-clefs :

Journée Mondiale du Refus de la Misère / Père Joseph Wresinski / ATD Quart Monde / Caroline Glorion / Téléfilm « Joseph l’insoumis » sur France 3 le 18-10-11 à 20H35

   

Libre expression … lundi 17 et mardi 18 octobre 

 

En préambule :

Misère-extrême pauvreté, Education & prochaine Election présidentielle …

 

Hier lundi 17 octobre, c’était la « Journée Mondiale du Refus de la Misère » … (mot pris à l’évidence au sens précis et objectif d’extrême pauvreté).


 

015r Montage Jurn Mond & Let ATD Q-M

Le site commémorant la Journée Mondiale du Refus de la Misère du 17 Octobre 2011

et

la Lettre Ouverte du Mouvement ATD Quart Monde France

 

   

Quand je l’ai appris – par la radio France Inter – je classais des notes et photos pour de prochains articles du blog, l’un consacré à la « Semaine du Goût du 17 au 23 octobre » et l’autre au misainier « Le Rigolo » parti samedi pour Douarnenez … sans oublier les suites concernant la « Fête des Goémoniers », les « Journées du Patrimoine », et autres.

 

Je commençais à rédiger les éléments d’un « chapeau » pour l’article sur « le goût », mais j’ai rapidement abandonné pour mieux suivre l’émission en cours, à savoir « Service Public » nouvelle formule animée par Guillaume Erner en compagnie de quatre invités : Véronique Davienne, Déléguée nationale adjointe pour la France du mouvement international « ATD Quart Monde » ainsi qu’Evelyne Dubois (Retraitée),  Manuel Martin-Serezo (Retraité) et Julien Damon (Sociologue, Professeur associé à Sciences Po).

 

En effet la question était naturellement grave, les témoignages et analyses concrets et émouvants …  et le décalage flagrant avec ma préoccupation du moment : parler des nuances de l’alimentation quand tant de personnes n’ont toujours pas de quoi manger, même en France à notre époque, apparaissait particulièrement indécent hier.

 

La publication sur le goût a donc été reportée et je me suis lancée dans une meilleure connaissance de cette commémoration … d’autant plus que l’émission était directement en lien avec une autre actualité : celle du résultat de la Primaire  Socialiste du 16 octobre. En effet, les invités de l’émission insistaient sur le rôle crucial de l’éducation pour ne pas « tomber » dans la misère ou pouvoir s’en relever … Or, le vainqueur d’hier, François Hollande, possible prochain président de la République … ? … a bien mis l’éducation au cœur de son projet !

 

La responsabilité des politiques est ici clairement engagée, comme l’expriment  à la fois certains   commentaires envoyés par les auditeurs sur le site de l’émission, par exemple ceux-ci :

 

17 octobre 2011 à 11:54

bonjour,
je souhaite profondément que ce qui sera dit aujourd'hui sur la misère, dans tous ses états, soit entendu une bonne fois pour toutes par notre gouvernement actuel et futur (...).

 

17 octobre 2011 à 11:53

(…)
La vraie politique d'intégration des personnes pauvres n'est pas encore née, elle demande une réflexion profonde et un projet de société complètement à bâtir.

 

17 octobre 2011 à 10:42

Bonjour... Votre émission est très intéressante... Ne serait-il pas possible que l'on nomme un Représentant des S.D.F. et de la précarité à l'Assemblée Nationale ?... La pauvreté ferait-elle peur à ceux que l'on élit ?!

 

Et aussi dans la « Lettre Ouverte du Mouvement ATD Quart Monde aux partis politiques, à leurs militants et à toutes les personnes vivant en France » …

 

003r Fr Inter Emission Sce Public Lutte Misère

 

Le site de France-Inter avec l’émission « Service Public » consacrée le 17-10-11

à la Journée Mondiale du Refus de la Misère

 

Pour (ré)écouter l’émission (disponible jusqu'à 12/07/2014), cliquer ICI

 

 

La « Lettre Ouverte » d’ATD Quart-Monde …

 

Elle commence ainsi :

 

« Lettre ouverte d’ATD Quart Monde aux partis politiques, à leurs militants et à toutes les personnes vivant en France

 

« Tous les hommes naissent libres
et égaux en dignité et en droits.
Ils sont doués de conscience et de raison
et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »
Article 1er de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

 

« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère,
les droits de l’homme sont violés.
S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. »
Joseph Wresinski fondateur du Mouvement ATD Quart Monde

 

Construire la société avec tous

 

Les membres du Mouvement ATD Quart Monde ne peuvent concevoir leur avenir individuel et collectif indépendamment de celui des populations que la misère exclut en France et partout dans le monde. C’est pourquoi, en vue des élections présidentielles de 2012, ATD Quart Monde interpelle les différents partis politiques français sur la façon dont ils comptent traiter les questions de société soulevées par les personnes vivant dans la grande précarité et par celles qui leur sont solidaires.


Face à la progression actuelle des intolérances et du totalitarisme de l’argent, notre démocratie est en danger et doit être revivifiée. Pour cela, elle a besoin de la réflexion des plus démunis, eux qui font l’expérience quotidienne du déni de justice et des droits de l’homme, du déni de liberté, d’égalité et de fraternité (…) ».

 

Pour lire la suite : Téléchargez la Lettre ouverte (version imprimable - 2Mo)


 

010r Site ATD et message d'Eugen Brand  008r Signer l'Appel à s'Unir ATD   

 

                Accueil du site ATD Quart Monde                              Signer l'Appel à s'unir ... 

 

 

Joseph Wresinski et la création d’ATD Quart-Monde

 

Je connaissais l’existence d’« ATD Quart Monde » (sigle pour Aide à Toute Détresse, devenu Agir Tous pour la Dignité) ayant côtoyé à une époque plusieurs de ses militants sur un campus lillois mais pas son initiateur Joseph Wresinski « l’insoumis » … décrit aussi comme « le curé qui n’aimait pas la charité » !

 

Le journal Ouest-France du 17-10-11 a rappelé son histoire dans l'article précisément intitulé  "Joseph Wresinski, le curé qui n'aimait pas la charité"  du journaliste Bernard Le Solleu :

 

On y lit que cet homme étonnant « impressionnant par sa radicalité, la clarté de sa pensée et sa générosité » (C. Glorion) était « né dans une famille pauvre en 1917 à Angers d’un père d’origine polonaise et d’une mère espagnole (et décédé en février 1988) ».

 

Devenu prêtre, il avait été nommé en 1956 à Noisy-le-Grand en banlieue parisienne « où il avait découvert près de 300 familles confinées dans des baraquements indignes, vivant de charité et parfois de vols … » qu’il appellera dès 1957 « le quart-monde » en créant l’association ATD.

 

Il a été décrit comme « bourru, rude, déterminé » … « Mais il avait toujours des bonbons dans ses poches pour les « chenapans » qu'il croisait dans le camp et qu'il ramenait à l'école. » C'était cela, son combat : tirer les sous-prolétaires de la misère, grâce à l'éducation, la culture, l'action sociale, et ce qu'il appelait « l'alliance entre les exclus et des non-exclus ».

 

002 zoom OF J Wresinski 17-10-11p4

 

Pour lire l'article complet, aller sur Ouest-France numérique en cliquant ICI

(la photo diffère avec Jacques Weber dans le rôle du Père Wresinski)


 

Le site www.journee-mondiale.com précise :

 

Le 17 octobre 1987, Joseph Wresinski a réussi à rassembler sur le Parvis du Trocadéro à Paris (*) plus de 100 000 défenseurs des Droits de l’Homme, pour rendre honneur aux victimes de la faim, de la violence et de l’ignorance, pour dire leur refus de la misère et appeler l’humanité à s’unir pour faire respecter les Droits de l’Homme ».

 

Depuis cette date, des rassemblements ont lieu partout dans le monde pour témoigner  de la solidarité et l’engagement à respecter la dignité et la liberté de tous, chaque 17 octobre correspondant à une « Journée Mondiale du Refus de la Misère ».

 

(*) C’est sur ce Parvis qu’a été signée en 1948 la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

 


 

Le téléfilm « Joseph l’insoumis » réalisé par Caroline Gralion

 

 

La journaliste, réalisatrice et écrivain Caroline Glorion, qui avait rencontré Joseph Wresinski au début des années 1980, a réalisé sur sa vie un téléfilm intitulé « Joseph l’insoumis » qui sera diffusé ce soir 18 octobre à 20 h 35 sur la chaine télévisée France 3.

 

 

Elle avait déjà réalisé un film et écrit un livre. Là, il s’agit délibérément d’une fiction « pour toucher le cœur des spectateurs ». Elle a pour cela fait appel à de grands acteurs (Jacques Weber et Anouk Grimbert) qui ont joué aux cotés de non professionnels volontaires ayant connu la vie du « camp de Noisy-le-Grand.

 

Les scènes ont été tournés à Bègles (fief du député européen écologique Noël Mamère dont  le soutien a été apprécié par la réalisatrice). On y a reconstitué le bidonville de Noisy-le-Grand.

 

Un "making of" - ou document sur les conditions de tournage ! - est diffusé via Dailymotion.

En voici quelques extraits :

 

017r 1 vue Film  053r 1 vue Film Joseph

 

023r 1 vue du making of Joseph l'I,nsoumis  024r 1 Vue film

 

048r Lecture du scenario aux participants  036r Clap sur le décor-bidonville

 

Extraits du making-of du téléfilm "Joseph l'insoumis" de la réalisatrice Caroline Glorion :

quelques-uns des acteurs non-professionnels, la lecture du scenario et les essais, un clap sur le

lieu de tournage à Bègles où a été recqonstitué le bidonville de Noisy-le-Grand

 

Pour voir le document complet, cliquer sur :

Dailymotion - Joseph l'Insoumis, l'aventure ...

 

 

On peut lire sur le site d'ATD Quart Monde en entretien très complet avec Caroline Gralion dont voici le début :

 

 

" Caroline Glorion, réalisatrice du film « Joseph l’Insoumis » : « Toucher le cœur des spectateurs »

  Article publié dans Feuille de route n°410 (septembre 2011)

 


 

Caroline, après avoir raconté le combat de Joseph Wresinski dans un documentaire de référence [1], pourquoi en faire aujourd’hui un personnage de fiction dans un téléfilm ?


« Joseph l’Insoumis » est une fiction inspirée d’une période de la vie du Père Joseph Wresinski. C’est un film romanesque qui n’est pas une biographie. J’ai choisi la période de sa vie qui se situe au début des années 1960 dans le bidonville de Noisy et qui rassemble de mon point de vue les éléments essentiels de sa pensée et de son action.

 

La force de la fiction est de pouvoir mettre en scène ce qui anime les personnages, leurs contradictions, leurs sentiments, leurs espoirs, leurs souffrances… tout ce qui ne se voit pas forcément ou ne se dit pas dans des interviews disons plus officiels. C’est entrer dans l’intime du personnage, que ce soit le personnage principal, Joseph, mais les autres aussi : les familles, celle de Jacques et Alicia, celle de Suzanne la jeune volontaire… La fiction, c’est l’émotion qui traverse une histoire et qui touche le cœur des spectateurs. En tout cas, c’est l’objectif. Les convictions, l’action du Père Joseph passent ici moins par les mots, que par le tragique ou le romanesque des situations et des rencontres.

 

(...)

 

[1] « Joseph Wresinski, 50 ans de combat contre la misère », de Caroline Glorion et Gérard Lemoine, film produit en 2007 par La Compagnie des Phares et Balises avec la participation de France 5 et France 2 et en association avec le CFRT. À commander sur www.editionsquartmonde.org/catalog

 

 


 Pour lire la suite, cliquer surhttp://www.atd-quartmonde.fr/?Caroline-Glorion-realisatrice-du 

 

 

Pour sa part, le site "Approches Cultures et Territoires"  (cliquer ICI)  met en perspective le téléfilm de cette façon, à l'occasion d'une projection d'Avril 2011 à Marseille :

  

"Joseph l’insoumis

Avant-première du film de Caroline Glorion, ATD Quart-Monde, 12 avril 2011, Marseille

Avec ce film, la réalisatrice nous donne rendez-vous au cœur de l’Histoire européenne. Alors qu’en 1957 se posent les premières bases de la future Union européenne par le Traité du charbon et de l’acier, Joseph Wresinski crée en cette même année dans la boue d’une ancienne décharge, aux portes de Paris, une alliance entre les très pauvres et les autres citoyens, au nom de leur égale dignité. (...) Rendez-vous au cœur de l’actualité européenne et planétaire brûlante, là où les Droits de l’Homme sont violés tous les jours. Là où des personnes, des familles, des communautés entières sont déplacées, forcées à l’exil, chassées et privées de tout. Là où certains s’emmurent dans des mesures de sécurité, au prix d’une totale insécurité pour d’autres. Là où les uns continuent à réfléchir et décider à la place des autres, sous prétexte de les protéger.

 

 

 

La présentation du téléfilm sur le magazine de télévision

joint aux journaux régionaux


 

063r Programme Fr 3 Mardi 18-10-11 


En guise de conclusion ...

 

A entendre l'information de ce matin sur les amendes pour mendicité (38 euros) décidées par le maire de Marseille, M. Gaudin, on voit qu'il reste énormément à faire pour allter dans le sens du message du Père Joseph Wresinski !

 

Certes, chaque citoyen-ne que nous sommes peut - et doit - faire des gestes positifs chaque fois que cela est possible ... mais ne revient-il pas aux responsables politiques de trouver les vraies solutions à la mesure de ce vaste problème économique, humain, et moral qu'est l'extrême pauvreté qui perdure même en France ?

Avis aux candidat-e-s à la Présidentielle de 2012 !

      

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires