Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 16:31

 

Libre expression / Planète / Ecologie / Développement durable

   

 

 

Préambule

à l’attention particulière des adhérents de DCE qui lisent ce blog

 

 

Certes « notre » association DCE (précision : j’en reste membre « de base » après ma démission le 14-08-10 du Conseil d’administration comme secrétaire qui est un évènement distinct) ... est dans les « difficultés ».


Pour autant, le blog (dont la reconversion/séparation est programmée en concertation avec un membre de l’actuel CA qui a été mandaté en ce sens à la réunion du 18 août , M. Michaud), ne peut rester « inanimé ».

 

En effet, bien que Doëlan en Clohars-Carnoët soit très important (j’en suis convaincue), le  reste du monde continue à tourner … plus ou moins bien aussi d’ailleurs !

 

C’est pourquoi, en toute liberté d’expression comme d’habitude, je me permets d’évoquer aujourd’hui un thème de développement durable - le « Jour du dépassement global » - avec ce blog qui, a priori, était tourné vers l’ouverture …

 

Remarque :

Cette « liberté d’expression » était, semble-t-il, admise par le CA de DCE qui s'était réuni le 07-11-2009 (voir l'article du 08-12-09 qui en donne un compte rendu en cliquant ICI).

Malheureusement au fil du temps les autres administrateurs n'ont guère proposé d'articles ... ce qui peut expliquer - au moins en partie - l'évolution "personnalisée" du présent blog ... enthousiasme militant et créativité aidant !

On aura l'occasion d'en rediscuter bientôt ici.

 


 

Le « Jour du dépassement global » : de quoi s’agit-il ?

 

 

C’est une date dans l’année – « Overshoot Day » - qui a été calculée par l’ONG (organisation non gouvernementale) américaine « Global Footprint Network » ou « GFN » qui est un « lobby écolo » d’origine californienne.

 

 

089 r Illustration Crédit écologique

 

089 r Illustration Crédit écologique

 

Une illustration du "crédit écologique"

dans l’article du 20 août 2010 du « Journal de l’environnement » cité plus bas

 

 

Son principe est simple comme le décrivait notamment le « Journal de l’Environnement » hier 20 août dans sa Newsletter sous la plume de Valéry Laramée de Tannenberg titrant «A partir de samedi, nous vivons à crédit écologique » (référence plus bas) :

 

« Chaque année, les membres de ce réseau international estiment la consommation de biens et services naturels (de la production d’aliments au stockage de gaz à  effet de serre). Ils évaluent ensuite les surfaces de terres et d’océans nécessaires à la satisfaction de nos besoins, gestion des déchets comprise. Ils estiment ensuite si cette surface est capable de régénérer les ressources consommées. Voilà pour le calcul de cette empreinte écologique.

 

Mais c’est sa déclinaison médiatique qui se révèle particulièrement astucieuse. En prenant comme base de calcul les projections économiques de l’année, le GFN estime les niveaux de consommation. Conjuguée à la capacité des milieux à régénérer les matières premières, cela permet d’estimer à partir de quel moment de l’année nous dépassons les capacités de la planète à satisfaire nos besoins.

 

L’an passé, le jour du « dépassement » est tombé le 25 septembre. Cette année, reprise économique oblige, c’est pire. C’est demain, le 21 août, que nous dépassons, globalement, nos quotas pour 2010. Dit autrement, nous avons englouti en moins de 9 mois notre réserve annuelle de biens et de services naturels. Dès le 22 août, nous commencerons à creuser notre découvert écologique. Hélas, cette situation n’est pas nouvelle. « Cela fait une trentaine d’années que nous consommons plus que la terre ne peut nous donner », rappelle Mathis Wackernagel, président du GFN et co-inventeur de la méthode d’empreinte écologique. ».

 

 

Brève conclusion 

 

Catastrophisme ou lucidité ? Au lecteur de trancher.

  

 

Pour en savoir plus :

 

. Aperçu de sites qui parlent du 21 août "Jour de dépassement global" :

« Le Journal de l’environnement » (cliquer ICI) ;

« notre-planete.info » qui se présente comme « Le site de référence en développement durable, environnement et risques naturels depuis 2001 » (cliquer ICI);

  

. Détails sur les indicateurs du développement durable et l’empreinte écologique, voir notamment :

1) l’article de Jean-Charles Batenbaum sur le site « actualites-news-environnement » (cliquer ICI);

2) et celui de Pierre Melquiot (plus général) sur le même site à une autre adresse (cliquer ICI);

 

. Un exemple pratique : calculez l'empreinte écologique de votre collecte des déchets ménagers avec le site … du Groupe SITA France, filiale de Suez Environnement (« spécialiste de la gestion globale des déchets.  Depuis 90 ans, SITA collecte, achemine, traite et valorise les déchets des collectivités locales, des entreprises, des professionnels de santé et des particuliers » (cliquer ICI).

 

. Autre chose : sur le concept de "carte de crédit écologique" ... il y a beaucoup à dire. Le mieux est de taper cette expression sur un moteur de recherche pour y voir clair.


Evelyne Dumont


Partager cet article

Repost0

commentaires

doc zaius 09/09/2010 11:25


Bonjour,
En tant que grand amateur de poil à gratter , j’oserais une remarque sur ce fameux « jour du dépassement ».
Je me demande si cette démarche médiatique est très productive. En effet , que penser de l’annonce fracassante d’un dépassement des ressources de la planète si le jour d’après il ne se passe rien ?
Il y a toujours du carburant aux pompes, au même prix, toujours du fuel pour remplir nos cuves, la pression du gaz n’a pas baissé, le 220 volt est toujours fidèle au poste et les robinets
fournissent encore de l‘eau. Les trains fonctionnent, les camions camionnent, les avions avionnent, et les magasins regorgent de denrées.
Dans le même temps les médias nous annoncent des découvertes de ressources pétrolières grandioses, et nous affirment que la Terre peut nourrir quinze milliards d’habitants. Les pages des journaux
et la Télé nous abreuvent de pub pour nous inciter à consommer à tout de bras pour être de bons citoyens.
Tout cela fait très désordre pour ne pas dire racoleur. Sommes-nous devenus schizophrènes ?
Entre les abondancistes et les écologistes fondamentalistes, il devient difficile de savoir où est la vérité.