Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 09:41

Libre expression

 

Nucléaire / Citoyenneté / Politique énergétique / Débat-référendum

 

 

La radio France-Inter l’annonçait dès ce matin très tôt : quatre représentants de l’écologie politique (j’inclus dans cette appellation le dernier malgré les polémiques sur son engagement : soyons optimiste on peut tous évoluer dans le bon sens !) ont signé une « Tribune » dans le quotidien « Le Monde » daté samedi mais paraissant ce vendredi 13 mai 2011 (au moins dans les grandes villes sinon demain ailleurs).

 

042 2 Tribune Du MOnde Nucléaire

 

Le site du journal "Le Monde" vu ce vendredi 13 mai 2011 (9 H 45)

publiant la "Tribune" écrite par les écologistes

José Bové, Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly et Nicolas Hulot

 

 


Qui donc et pourquoi ?

 

Les auteurs sont les très « médiatiques » députés européens José Bové, Daniel Cohn-Bendit et Eva Joly, auquel s’est associé Nicolas Hulot, ex- président de la fondation du même nom.

 

Pourquoi cette « tribune » ensemble ? Pour exprimer une chose qui semble de pur  bon sens  dans un pays se disant « démocratique » :


« Les Français veulent-ils ou non, en connaissance de cause, entretenir sur le territoire national le risque d'une catastrophe nucléaire ? (…) ce débat ne se réglera ni à coups d'expertises concurrentes ou vaguement contradictoires ni à coups de sondages plus ou moins fiables. C'est un débat fondamental pour une communauté citoyenne, celui de se mettre d'accord sur le niveau de risque que ses membres sont collectivement prêts à assumer (…) ».


La radio disait aussi que la « patronne » (drôle d’expression journalistique) d’EELV – Europe Ecologie Les Verts , Cécile Duflot n’avait pas signé car elle n’avait pas été prévenue … en ajoutant, paraît-il, que de toutes façons il faudrait d’abord parler avec le partenaire qu’est en principe le Parti Socialiste

 

Oui bien sûr, le thème est politique … mais on l’espère pas « politique politicienne » principalement, c’est-à-dire en terme de prudence pour les arrangements électoraux  concernant le nombre de « futurs postes » en cas de victoire (même si le point est très important).


En effet, je partage l'idée que les citoyens attendent une véritable clarté sur les engagements fondamentaux des candidats et leurs équipes pour les prochaines élections - la politique énergétique en faisant absolument partie - ... et qu'une majorité d'entre eux ont compris avec Fukushima qu'on devait "sortir du nucléaire" même si le délai et les étapes restent à déterminer.

 

Croire l’inverse serait très risqué probablement pour qui visent une élection …


Les justifications et arguments des quatre signataires dans Le Monde ne sont pas détaillés ici. Beaucoup me convainquent et je regrette de n’avoir pas trouvé le temps de développer plus le thème du nucléaire sur ce blog avec les nombreuses informations rassemblées au travers d’une assez grande variétés de sources (c’est à suivre).


... Mais on peut les lire sur le lien internet que j’ai trouvé à l’instant :


http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/12/un-referendum-sur-le-nucleaire-en-france_1520942_3232.html

 

Une façon parmi d'autres pour nous tous d'avancer dans nos réflexions ... vitales.

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bernard Vignes 16/05/2011 14:23


Rassure toi, j'ai eu le même pb ce matin.
L'avis de parution de notre dernier article ne m'est toujours pas parvenu.


Evelyne Dumont 16/05/2011 09:34


Merci pour le "feed back" à propos des problèmes d'annonces de nouveaux articles.

Les choses ont évolué mais ce n'est pas encore parfait.

Oui, j'avais tout de suite eu l'idée de vérifier dans la partie Newsletter : tout était coché par les abonnés et par ailleurs mes deux adresses de messagerie que j'avais abonnées pour vérifier le
bon fonctionnement régulièrement étaient bien présentes.

J'étais aussi allée voir le Forum d'aide d'Over Blog et j'avais vu il y a déjà 3 jours des mots d'internautes se plaignant de ce "bug". Donc j'ai décidé d'attendre le retour à la normal
probablement.

Ensuite j'ai vu arriver petit à petit les annonces : d'abord de commentaires - puis d'articles ... mais avec un décalage d'1, 2 voire 3 jours de retard !
A l'instant, je suis retournée sur le Forum d'aide : il y a eu d'autres remarques sur ce type de bug.

Peut-être est-ce spécifique à Premium ?

Mais un autre blogueur qui réside dans la région a signalé à ses abonnés, dont moi, le même problème : Yann EOG ...

Pour finir, j'ai vu aussi sur le Forum des internautes qui s'étonnaient des valeurs de "blog rank" ...

J'espère qu'Over Blog va redevenir fiable car c'est pénible.

Evelyne


Bernard Vignes 16/05/2011 07:46


Petites précisions techniques :

1) Effectivement l'annonce de ton nouvel article datée du 14/5 n'est arrivé dans ma boite aux lettres que ce matin
2) De mon côté tout va bien
3) Concernant la newsletter il faut bien voir que les abonnés ont la possibilité de décider s'ils veulent être prévenus d'un nouvel article et/ou s'ils veulent recevoir les newsletters.
Certains abonnés ne font pas attention à ces options et peuvent oublier de cocher.
Tu peux analyser la situation en te rendant dans la rubrique Newsletter de la partie administration de ton blog.


Evelyne Dumont 14/05/2011 20:34


Bonsoir,

Merci pour les contributions ci-dessus.
Je les découvre tardivement car la plate-forme "Over-Blog" semble avoir des problèmes depuis quelques heures ... à moins que ce soit mon seul blog ... ?
En tous cas je ne reçois plus d'annonce de publication de nouvel article ou nouveau commentaire ... et quand j'envoie une annonce de newsletter elle ne semble pas non plus atteindre tout le monde
...

Et puis cet après-midi j'ai bouclé un article qui "botte en touche" ... encore qu'il s'agisse d'une utilisation d'énergie renouvelable - ici le solaire pour le bateau PlanetSolar.

Mais le lien avec le nucléaire est à préciser.
Ce sera pour plus tard.

Voir sur ce blog :
Samedi 14 mai 2011 6 14 /05 /Mai /2011 19:25
Plisson photographie le plus grand bateau solaire du monde


ED


doc zaïus 14/05/2011 11:52


Bonjour,
Ce débat est très complexe car une décision, quelle qu’elle soit, entraîne des conséquences dans beaucoup de domaines de la vie socio économique.
Comme disait Alphonse Allais je crois, « tout est dans tout, et réciproquement ».
On ne peut traiter du nucléaire indépendamment du CO2, du gaz de schiste, du prix du pétrole, des réserves de combustibles fossiles, des nanoparticules, de la radioactivité naturelle renforcée, du
coût du démantèlement, de l’approvisionnement en uranium, de l’isolation des bâtiments, de la consommation énergétique, de la taxe carbone, de l’éolien, du solaire, du stockage de l’électricité, de
la voiture électrique, de la concurrence chinoise, du code minier, de la séquestration du carbone, du réchauffement de la planète, des centrales à charbon, des agro carburants, de la valorisation
des déchets, de la déforestation, de la géothermie, des pompes à chaleur, et pourquoi pas des toilettes sèches….
Difficile de demander à monsieur tout-le-monde d’intégrer tout ces sujets et de porter un jugement personnel éclairé sur les grandes décisions énergétiques à prendre.
Personnellement je suis bien incapable de soutenir que telle décision est la bonne pour le siècle à venir.
Mon sentiment se résume à un souhait assez primaire: Je souhaite qu’on se débarrasse du nucléaire, dans un délai raisonnable, mais à condition de ne pas créer une chienlit énergétique dont nos
petits enfants auraient à faire les frais. Autrement dit, quel est le programme de substitution du nucléaire par des énergies propres et durables ? Et surtout, pas question de remplacer les
centrales nucléaires par des centrales à fuel ou à gaz, fut-il de schiste. Je ne parle même pas du charbon.
Et également je regarderai avec suspicion tout programme qui serait basé sur une réduction significative de la consommation d’énergie, sans être accompagné d’une description très précise des
méthodes préconisées pour réaliser ces économies.
En France, le clivage pro-anti nucléaire ne recouvre pas exactement le clivage politique gauche-droite. Si le problème de l’atome s’invite dans la campagne présidentielle, cela nous promet des
surprises.
Chaque clan voudrait bien mettre un couvercle bien lourd sur cette marmite du diable, au moins jusqu’en Mai 2012.
C’est pourquoi un grand débat national a très peu de chance d’être organisé avant les élections, au moins officiellement. Encore moins un plébiscite.