Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 13:36

 

Mots-clefs :

Défense des patrimoines (historique, culturel, maritime …) / Salons-Sites internet-Livres sur le patrimoine / Patrimoine maritime culturel du Port de Doëlan en Clohars-Carnoët

 

 

En introduction …

 

Au moment où notre commune s’apprête - éventuellement (*) - à faire détruire les bâtiments désaffectés du lieu de mémoire des ouvriers et ouvrières de l’ex-conserverie de sardines « Capitaine Cook » à l’entrée du Port de Doëlan (voir notre compte rendu du dernier conseil municipal de Clohars-Carnoët en cliquant ICI) … il peut être intéressant de signaler à la fois :

 

deux évènements : 2 salons à Paris et Nantes

des sites internet

des ouvrages

 

tous liés à la défense du patrimoine … histoire de se cultiver, de prendre conscience – si besoin était - que le patrimoine n’est ni « ringard » ni « réactionnaire » mais au contraire nous aide concrètement à faire le lien entre notre histoire et notre avenir … ce qui doit intéresser fortement les Bretons « natifs » … et les Bretons dits « de cœur » ou « d’adoption » !

 

Quant à mettre en balance ou opposition la sauvegarde du patrimoine vs créations d’emplois … c’est un sujet de discussion … qu’il faudra bien « mettre à plat »  … comme cet autre proche : « environnement-écologie » vs « emplois » … car : des emplois "oui !" mais lesquels ? ...

 

 

005r Portail GLAD Recherche Port de Doëlan

 

"GLAD - Le portail des patrimoines de Bretagne"

 

Voir détails plus bas

 

 

 Deux salons sur le patrimoine ces temps-ci  à Paris et Nantes …


 

1) A Nantes d’abord, honneur à l’Ouest ! … du 25 au 27 novembre 2011


« Premier salon dans le Grand Ouest, Opus, le Salon du Patrimoine Culturel se déroulera du 25 au 27 novembre 2011 à Nantes au Parc des Expositions de la Beaujoire.


Opus veut être le rendez-vous des architectes et artisans avec leurs marchés acheteurs et prescripteurs : collectivités, institutions, sociétés en charge de la restauration, de la conservation ou de la gestion de lieux classés et non classés, de musées, de collections, organisations cultuelles gestionnaires d’édifices religieux, délégataires gérant des activités dans des lieux classés (écoles, hôtels, centres de congrès, établissements culturels (…).


Voir la suite en cliquant ICI.

 

 

2) à Paris depuis hier 3 novembre et jusqu’au 6 novembre 2011


« Pour son édition 2011 qui se tien(t) au Carrousel du Louvre du 3 au 6 novembre, le Salon International du Patrimoine Culturel mettra à l’honneur Le patrimoine dans la ville.


Églises et hôtels particuliers, théâtres antiques, remparts médiévaux ou passages du XIXe…  nos villes sont de véritables empreintes de l’histoire.


Aux quatre coins du monde, les paysages urbains témoignent de la diversité et de la richesse esthétique de ces créations : formes, couleurs, styles… s’y rencontrent et s’accordent.  Héritage du passé, ce patrimoine a aussi une forte fonction identitaire pour la ville : témoin de son histoire, il forge son image et détermine ses rapports avec les hommes.

Le thème du « patrimoine dans la ville » nous renvoie en premier lieu aux grands monuments historiques, qui mettent en exergue la dimension touristique de la problématique. Néanmoins, il s’agit aussi de considérer  le point de vue de l’habitant et de prendre en compte l’ensemble des constructions « isolées » (fontaines, passages, façades…) qui, ensemble, forment la ville.


Aujourd’hui, se pose le défi de la mise en valeur économique et sociale de ces constructions historiques. La valorisation de ces édifices implique en effet un travail de réappropriation vivante, de sorte à les intégrer harmonieusement à notre cadre de vie contemporain. L’enjeu central consiste donc à apprécier ce patrimoine  comme élément culturel mais aussi à le faire vivre comme élément actif de nos villes d’aujourd’hui  et de demain, pour le touriste comme pour l’habitant. Ce travail de mise en valeur passe avant tout par la préservation physique de ces héritages. Cette étape est d’autant plus cruciale pour le patrimoine des grandes métropoles où les risques de dégradations sont multiples.

 

La conservation-valorisation du patrimoine urbain nécessite l’effort conjoint de plusieurs acteurs, publics et privés et spécialistes de diverses disciplines (…).

 

Pour lire la suite, cliquer ICI.

 

 

 

Des sites internet consacrés aux patrimoines …


 

Un aperçu avec 5 sélections allant du « général » au « régional » avec 4 sites de spécialistes et 1 de « communauté » incluant des amateurs :

 

 

1) Le site de la « Fédération Patrimoine Environnement » qui se présente elle-même ainsi :

 

« Fondée en 1967 par Henry de Ségogne (1901-1979), alpiniste, haut fonctionnaire (conseil d'État) et pionnier de la protection du paysage et du patrimoine culturel en France, la Fédération Patrimoine-Environnement (FNASSEM) regroupe les associations loi 1901 qui, sur l’ensemble du territoire français, se consacrent à la sauvegarde et à la valorisation d’un patrimoine bâti ou des paysages qui l’environnent.


La Fédération Patrimoine-Environnement participe aux débats nationaux.  Elle fait partie de la "Conférence nationale des associations de sauvegarde du patrimoine bâti et paysager", créée par arrêté le 20 janvier 2005. Ce groupe d’information et de concertation sur le patrimoine, appelé plus couramment "G8 Patrimoine", est présidé par le ministre de la Culture et de la Communication. La Fédération représente également ses membres au Conseil National de la Vie Associative (CNVA), instance de consultation placée auprès du Premier ministre. »

 

Accès en cliquant ICI.

 

 

2) Le site « Patrimoine de France » dont la page d’accueil indique : 


 « Patrimoine de France est un site généraliste sur le patrimoine et les bâtiments classés en France. Il se décompose en cinq grandes sections consacrées :  

 

- A l'actualité du patrimoine (presse quotidienne)  

- Aux sites et autres curiosités de la toile liés au patrimoine et tout ce qui l'entoure (associations, commerce, grand évènements, blogs, etc ...) avec le blog patrimoine.  

- Aux édifices classés ou inscrits vous fournissant des informations sur ce que la France compte de plus curieux en terme d'histoire et de bâti.

- A l'activité lié au patrimoine au travers de son annuaire régional.  

- Le débat autour d'un forum de discussion pour le patrimoine.

Patrimoine de France est aussi un compagnon ou un guide de voyage (…)".


La suite en cliquant ICI.

 

 

3) Le site « patrimoine en blog »

 

Ce « blog de l'actualité du patrimoine historique et culturel, depuis octobre 2006 » se décline avec les intitulés de pages : PatrimoineEnBlogTV - Photos - Annuaire web du patrimoine - Archives par départements - Expos, colloques, festivals et autres, -Les vidéos de Patrimoine en blog. Et son auteur est présenté ainsi :

 

« Journaliste depuis plus de 25 ans, Benoît de Sagazan a la passion du patrimoine et de l’Histoire. Une passion nourrie par de nombreuses rencontres, enquêtes et reportages ainsi que par la responsabilité, jusqu’en novembre 2008, du concours "Un patrimoine pur demain"  organisé depuis 1990 par l’hebdomadaire Pèlerin, dont il reste membre du Jury.
Il est également administrateur de  "L'Association des journalistes du patrimoine" et de  "l'Observatoire du patrimoine religieux". Il a reçu le Prix du journaliste 2006 remis par "La Demeure Historique".
  Journaliste au sein du Groupe Bayard, il est depuis octobre 2008 rédacteur-en-chef du "Monde de la Bible", revue d'histoire et d'archéologie.

 

Accès en cliquant ICI.

 

 

4) Le site « Glad, le portail des patrimoines de Bretagne »

 

... Un site totalement incontournable pour nous particulièrement : les amoureux de Doëlan en Bretagne, un site auquel le présent blog redirige très souvent le lecteur dans la rubrique de fin d’article « Pour en savoir plus … ».

 

Il concerne « le patrimoine architectural et mobilier en Bretagne » sur la base d’un « Inventaire général du patrimoine culturel ».

 

Exemple de recherche et résultat :

 

005r Portail GLAD Recherche Port de Doëlan

 

Le site "GLAD - Le portail des patrimoines de Bretagne"

 

Ici avec une recherche en cours pour "Port de Doëlan" ...

 

 

006r GLAD Résultats Port de Doëlan

 

Le site "GLAD - Le portail des patrimoines de Bretagne"

 

... avec le début du résultat pour la recherche "Port de Doëlan"

 

 

Accès au Portail "GLAD" en cliquant ICI.

 

 

 

5) Le site « Patrimoines en danger »


C’est l’une des « communautés » de la plate-forme « Over-Blog » qui se présente ainsi :

 

« Communauté à l'usage de ceux qui savent que nous devons rester vigilants sur la défense de notre patrimoine culturel, notamment architectural et historique ou naturel. Notre mémoire doit perdurer » … et qui utilise ces « tags » : « histoire, patrimoine, architecture, défense, mémoire, site, monument ».

 

Accès en cliquant ICI.

 

 

 

Des ouvrages sur le patrimoine …

   

Aperçu avec 5 sélections rapides sur la base de « Google » plus du site « Amazone.fr » et de connaissances directes …  à compléter par les lecteurs de ce blog. Par ordre alphabétique :

 


BABELON J.P. & CHASTEL A. (2008). La notion de patrimoine. Editions Liana Levi - ISBN-10: 2867464811 et ISBN-13: 978-2867464812

 

« Les auteurs y restituent l'Histoire française d'une notion évolutive, le patrimoine. Celui-ci est le résultat d'un long cheminement "du domaine français, des biens français, de la sensibilité française au passé", vus successivement à travers le fait religieux, monarchique, familial, national, administratif et scientifique. » (

 

(cf. Fiche Amazone.fr).

 

 

CHOAY F. (2009). Le patrimoine en questions. Editions Le Seuil. ISBN-10 : 2021004945 & ISBN-13 : 978-2021004946.


Selon la présentation faite sur le site « patrimoine en blog » (cité plus haut) et adaptée  ici :


« Universitaire de renommée internationale,  Françoise Choay est une historienne des théories et des formes urbaines et architecturales (…).  Dans son dernier livre, elle n’a rien perdu de sa pugnacité apparue dans le précédent paru en 1996 – L’Allégorie du patrimoine – où elle dénonçait le culte actuel du patrimoine, ses excès et pointait ses liens profonds avec la crise de l’architecture et des villes » (…). Elle ne fait pas que dénoncer, elle propose des réponses aux dérives sous la forme de trois combats à mener : une meilleure éducation et formation en histoire de l’art; l’utilisation éthique de nos héritages édifiés, autrement dit la volonté de replacer ces édifices dans les usages contemporains comme savent le faire les Italiens lorsqu’ils logent des universités dans d’anciens palais; l’encouragement à la participation de tous à la sauvegarde, l’entretien et l’utilisation non mercantile des nos patrimoines, notamment urbains ou villageois.


On peut de pas être d’accord avec l’auteur mais son point de vue mérite d’être pris en considération. Le tourisme seul ne peut sauver l’ensemble de notre patrimoine ni décider de son avenir, au risque de transformer notre pays en un gigantesque parc de loisirs ».


Voir le texte complet en cliquant ICI.

 


HEINICH N. (2009). La fabrique du patrimoine : De la cathédrale à la petite cuillère. Editions Maisons des Sciences de l’Homme. ISBN-10 : 2735112640 & ISBN-13 : 978-2735112647.


Le livre : « Par quelles opérations un édifice ou un objet se trouve-t-il intégré au corpus du patrimoine ."Quelles sont les étapes de la " chaîne patrimoniale ", depuis le premier regard jusqu'à l'éventuelle obtention du statut juridique de " monument historique " ? Quels sont les critères mis en œuvre par les chercheurs de l'Inventaire pour décider que tel château, telle ferme, tel tableau d'église possède ou non une valeur patrimoniale ? Quelles émotions animent les mobilisations des profanes en faveur des biens à préserver ? Et finalement, sur quelles valeurs fondamentales repose la notion même de patrimoine ?. Telles sont les questions auxquelles répond ce livre, à partir d'enquêtes au plus près du terrain (…) (cf. Fiche Amazone.fr et Editeur).

 

L’auteur : « Nathalie Heinich, chercheur au CNRS, est spécialisée en sociologie de l'art, en sociologie de l'identité et en histoire des sciences sociales. Elle est l'auteur de nombreux articles et ouvrages, parmi lesquels La Gloire de Van Gogh (Editions de Minuit, 1991), Du peintre à l'artiste (Editions de Minuit, 1993), Le Triple jeu de l'art contemporain (Editions de Minuit, 1998), Être écrivain (La Découverte, 2000), L'Elite artiste (Gallimard, 2005), ainsi que Pourquoi Bourdieu (Gallimard, 2007) et Le Bêtisier du sociologue (Klincksieck, 2009). »

 

(cf. Fiche Amazone.fr et Editeur).

 

 

PERON F. et MARIE G.  (2010). Atlas du patrimoine maritime du Finistère. Editions Le Télégramme.  ISBN 978-2-84833-250-5.

 

C'est evidemment notre livre de chevet préféré en raison de l’hommage au Port de Doëlan  qualifié par les auteurs de "port d'intérêt patrimonial exceptionnel" !

 

020 r ATLAS PERON in live Doëlan 23-11-10

 

L'ouvrage "Atlas du patrimoine maritime du Finistère"

de Françoise Péron et Guillaume Marie (2010)

... en "live" sur une pierre du Quai Cayenne près du Phare Aval du Port de Doëlan

 

(Photo E. Dumont - Novembre 2010)


 

Voir une présentation du livre sur ce blog  le 28 Novembre 2010 en cliquant sur le titre suivant :

 

 

POULOT D. (2001). Patrimoine et musées : L’institution de la culture. Editions Hachette. ISBN-10 : 2011451833 & ISBN-13 : 978-2011451835

 

Selon la "4e de couverture du livre" :


« Le XIXe siècle a forgé une conception nouvelle de l'art et de l'histoire ; celle-ci se substitue à l'esprit de curiosité et au goût du sublime qui guidaient, sous l'Ancien Régime, la lecture du passé. Partout en Europe, établissements spécialisés, lois et règlements concourent à éveiller un sentiment national, qui aboutit, à la veille de 1914, à confondre patrimoine et patrie.

La notion de patrimoine élaborée au cours du XXe siècle fait des pratiques culturelles un mode d'éducation aux valeurs collectives. Guerres mondiales et affrontements sectaires révèlent combien détruire la culture de l'adversaire, notamment les traces de son passé, est un enjeu décisif. Des organisations internationales inédites entendent garantir une préservation élargie des œuvres et des héritages, parfois à l'encontre des intérêts d'un tourisme ou d'un marché de l'art globalisés.

Aujourd'hui, derrière les rites largement partagés de la visite au musée ou de la fréquentation des monuments, l'impératif de conserver et de transmettre s'impose à chacun : au nom de principes savants et culturels désormais mondiaux mais, plus sûrement, pour s'approprier et faire reconnaître des « causes patrimoniales », qui sont autant de foyers de sociabilité et de projets de développement local.

L'auteur démontre comment le jeu des normes et des pratiques a dessiné au cours des trois derniers siècles les figures du vénérable, mobilisant à chaque fois des identités ou des traditions plus ou moins reconstruites. La reconnaissance immédiate et sensible que suscite la vue de « son » patrimoine est le fruit d'une longue histoire, celle de l'institution de la culture, entre mémoire et territoire.

 

L'auteur : "Dominique Poulot, professeur à Paris I-Panthéon Sorbonne et à l'école du Louvre, se consacre à l'histoire de la culture et de ses institutions; il a organisé diverses enquêtes collectives sur le patrimoine européen aujourd'hui. Il a notamment publié Surveiller et s'instruire (Voltaire Foundation, 1996) ; Musée, Nation, Patrimoine (Gallimard, 1997) et Les Lumières (PUF, 2000)".

 

(cf. Fiche Amazone.fr)

 


 

Conclusion ?

 

Elle peut se trouver en partie dans l’astérisque incluse en 1ère ligne de l’introduction :

 

(*) Tout espoir n’est pas perdu de faire entendre raison - et coeur - aux élus et autres « responsables institutionnels de notre environnement », un environnement qui inclut LES divers patrimoines ...

 

… ici, particulièrement, pour l 'avenir du site Capitaine Cook à Doëlan, on l'a compris !

 


 

A SUIVRE …

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires