Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 09:00

  Mots-clefs :

Photographie / Patrimoine "maritime" et  "culturel " / Port de Doëlan en Clohars-Carnoët (Finistère Sud – 29360) / « Maison Rose » et « ex-conserverie Béziers-Larzul-Capitaine Cook » ...

 

 

 

Préambule ...

 

C’était samedi 14 janvier 2012 …

 

Depuis le matin, nous avions un très beau temps au Port de Doëlan en Clohars-Carnoët. Certes, le fond de l’air était froid mais le ciel était magnifiquement bleu et le soleil brillait. Autrement dit, un temps idéal pour aller se "balader" et faire un nouveau reportage photographique.

 

Un reportage pour le plaisir comme d’habitude … et  aussi pour les convictions : montrer combien ce port « de charme » qualifié aussi de « joyau » par nos élus à certaines époques, dispose d’un PATRIMOINE MARITIME ORIGINAL ET PRECIEUX qui nous concerne tous :

- habitants en résidence principale ou secondaire

- promeneurs occasionnels, randonneurs habitués des parages, vacanciers ...

- responsables politiques et économiques …

 

Dans ce patrimoine maritime et culturel du Port de Doëlan, on inclut :

 

les deux phares, les cales et les quais, l’ex-conserverie Capitaine Cook sur la rive gauche (celle de la rive droite, la conserverie Peyron, ayant disparu), la jetée, les bouées ou balises, certaines maisons dont la Maison Rose … et des bateaux bien sûr, les petits côtiers encore en activité, plus le misainier historique « Le Rigolo » (actuellement en restauration dans un chantier de Douarnenez).

 

Qui dit « patrimoine » dit notamment « culture » …

 

Comment pourrait-on oublier que Clohars-Carnoët est labellisée « Ville de Nature et de Culture » ... (voir le site de la Mairie - Rubrique Ville).

 

 

 

La balade-reportage illustrée...

 

La balade-reportage illustrée proposée se déroule de l’aval vers l’amont, d’une rive à l’autre. Elle n’est pas exhaustive mais présentée au gré des déplacements, en voiture et à pieds. Elle est complétée de ci- de là par des documents d’archives *.

 

* Toutes les photos récentes sont celles que j'ai faites  à Doëlan le 14 janvier 2012.


  Quant aux documents d'archives, il s'agit de cartes postales anciennes (CPA) d'une collection particulière - celle de M. G. Le Meur - que j'ai pu "scanner" en 2006 (plus re-photographier aujourd'hui en fichier .jpg  en raison de contraintes de transfert sur over-blog) et publier dans plusieurs circonstances, dont celle du présent article, avec son aimable autorisation.


   A noter qu'on retrouve beaucoup de ces cartes postales anciennes dans les "Fiches" du "Portail GLAD des Patrimoines de Bretagne" - ce qui m'a permis de faire des recoupements de dates ... sans exclure quelques erreurs de ma part. D'où ma reconnaissance par avance vis à vis des lecteurs du blog qui voudraient bien me les signaler.

 

036 dB Usine 1933


  L'ancienne conserverie de Doëlan en 1933

(Carte postale ancienne - Coll. part. G. Le Meur)

 

Voir agrandissement plus bas


 

 

Côté rive gauche de Doëlan … d'abord la "Maison Rose" et la Cale Larzul

 

A tout seigneur tout honneur, on commence par la 1ère maison à l’entrée du port, la « Maison Rose », éclatante sous le soleil d’hiver. Elle a été bâtie en 1904 sur l’emplacement d’une ancienne batterie désaffectée au 19ième siècle (*). Elle a été répertoriée au SHOM et continue de servir d’amer aux navigateurs. Elle domine la Cale Larzul construite en 1961  en complément de la Cale Cayenne de 1949 située, elle, plus près du Phare Aval ...

 

(*) Si on s'engage depuis l'angle des rues Cayenne et de la Fontaine dans la ruelle qui longe la Maison Rose et son beau jardin, on atteint le sentier côtier GR 34 : en regardant depuis le sentier le mur de pierres qui entoure la propriété de cette Maison Rose on se trouve devant une partie de l'enceinte de l'ancienne batterie (cf. le Portail GLAD).

 

101 Maison Rose et fond vers Lo

 

La "Maison Rose" à l'entrée du Port de Doëlan, côté rive gauche (ou rive Est)

avec, à droite, les rochers de la Pointe Cayenne et, à gauche la Cale Larzul (ed - 14-01-12)


 

108 Maison Rose proche cales L et C

 

La Maison Rose et la Cale Larzul et, au fond à gauche,

des bâtiments en tôles de l'ex-conserverie Capitaine Cook appelés à disparaître ...

et le début des bâtiments "en dur" de cette même conserverie

qui font l'objet d'une "défense patrimoniale" à amplifier ! (ed - 14-01-12)

 

 

... et autrefois, en 1924, en compagnie des sardiniers avec leurs filets pour la pêche "à la senne", consistant à capturer les poissons à la surface en pleine eau en les encerclant :

 

028 Maison Rose 1924

 

Carte postale ancienne postée en 1924 montrant la "Maison Rose"

et des sardiniers "senneurs" au premier plan (Coll. part. G. Le Meur)

 

 

 

Toujours rive gauche de Doëlan … l'ex-conserverie Béziers-Larzul-Capitaine Cook

 

 

Située à deux pas de la "Maison Rose" se trouve l’ex-conserverie née en 1865 en lien avec la pêche à la sardine locale, appelée successivement « Béziers », « Larzul » puis « Capitaine Cook ».

Ce blog en a souvent parlé. Il en reparlera d’autant plus  dans les  temps à venir qu’un risque plane à nouveau sur elle : une totale démolition pour mettre à sa place du « moderne » !

 

Il y a 3 jours, le 14 janvier 2012, elle constituait toujours un bel ensemble "identitaire" de petit port de pêche breton, malgré quelques dégâts dû à l'abandon dans lequel elle est laissée depuis sa désaffection en 1997 par le Groupe Intermarché (qui l'avait achetée  en 1989  en même temps - et surtout - pour disposer de la "marque de tradition Capitaine Cook") et aux récents coups de vent dont la tempête "Joachim" des 15-16 décembre 2011 :

 

102 Ens site ex Conserverie

 

L'ensemble du site de l'ex-conserverie "Capitaine Cook"

à l'entrée du Port de Doëlan le 14 janvier 2012

 

De gauche à droite :


1) la "Maison Berthèle" (d'abord habitation privée puis incluse dans le site de la conserverie comme "restaurant") plutot en bon état notamment en ce qui concerne la toiture refaite quand l'usine appartenait à M. Larzul;

2) la partie "chargement/déchargement avec la porte jaune ... et une toiture ondulée très dégradée;

3) au fond "la cheminée en briques, caractéristique du début de l'ère industrielle liée aux sécheries-conserveries de poissons"   (cf. D. Picol);

4) cinq éléments formant façade (2 autres en retrait côté Sud-Ouest ne sont pas visibles ici) construits en murs de pierres - dont certains étaient les pièces des bureaux de l'usine et d'autres appartenaient et appartiennent encore aux précédents propriétaires : la famille Larzul ;

5) et sur l'arrière et à droite une très grande surface de bâtiments en parois verticales et toitures de tôles rajoutés au fur et à mesure des années, qui sont très dégradés et menaçants pour la sécurité ces jours-ci. Ils abritaient les ateliers des ouvriers et ouvrières (voir l'article du blog du 14-07-2009 "Les ouvrières de l'ex-conserverie Larzul à Doëlan : expo-dédicace ... ").

 

 

Les pêcheurs professionnels et les plaisanciers arrivant à Doëlan ont l'habitude de cette grande façade blanche qu'on voit à plusieurs milles au large : elle est "typique" ! Et quelques travaux de ravalement lui rendront sa jeunesse ... si on le veut bien.

 

Remarque :

Actuellement, quand on arrive sur le Quai Cayenne par la Place du Phare Aval, on ne voit qu'une partie "triste" de l'usine : le bâtiment à la porte jaune de chargement/déchargement (un rajout avec le temps) et l'angle Nord des bâtiments de façade au pignon gris et à la toiture mixte très "vilaine" (ardoise surmontée de tôle ondulée en fibro-amiante) ... C'est cet angle qui a beaucoup souffert avec "Joachim", la toiture dans sa partie en tôle montrant un trou béant ....

Un toit d'ardoise en harmonie avec la suite et un "coup de peinture blanche" réjouiraient les nombreux visiteurs qui viennent habituellement se garer à cet endroit ... et dissuaderaient sûrement certains doëlannais de parler de "verrue" ... à condition de "dégager" tous les bâtiments en tôles de l'arrière !

 

 

L'évolution de la conserverie et son environnement

en cartes postales de 1911 à 1962


 

011 Usine 1911

 

Carte postale ancienne de la conserverie "Béziers" en 1911 (Coll. part. G. Le Meur)

 

013 Usine 1933

 

Carte postale ancienne de la conserverie "Béziers" en 1933  (Coll. part. G. Le Meur)

 

015 Usine 1933

Autre vue de la conserverie "Béziers" en 1933 ... (Coll. part. G. Le Meur)

 

 

 

034 dB Mais Rose-Usine 1949

 

Carte postale ancienne de la conserverie en 1949 ... période de transition pour le passage

entre propriétaires "Béziers" puis Larzul (Coll. part. G. Le Meur)

 

019 Usine 1956

 

Carte postale ancienne très connue datant de 1956 ...

où la conserverie "Larzul" est en arrière plan

sur cette vue prise de la rive droite en compagnie de musiciens et danseurs bretons

(Coll. part. G. Le Meur)

 

061 Phare A etc en 1962

 

Carte postale ancienne - en couleurs - de 1962

où la conserverie "Larzul" apparaît au loin

sur cette vue prise depuis le Quai près de l'Anse de Kersimon

appelé actuellement "Quai Peyron" ou "Quai de la Coopérative

(Coll. part. G. Le Meur)

 

 

A suivre ...

 

Prochain article

 

Photos (2) : Doëlan & son patrimoine maritime en Janv. 2012  

 

  où l'on évoquera "la zone d'activité portuaire artisanale du quai de Kernabat"

 

etc.

   

Pour en savoir plus :

 

Références à venir.

 

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

françoise GICQUEL 18/01/2012 15:11

merci pour cette balade reportage et tous ces renseignements importants sur ce patrimoine

j'attends avec impatience la suite sur le quai de Kernabat

doc zaïus 18/01/2012 09:32

Bonjour,
« Un toit d'ardoise en harmonie avec la suite et un "coup de peinture blanche" réjouiraient les nombreux visiteurs qui viennent habituellement se garer à cet endroit ... et dissuaderaient
sûrement certains doëlannais de parler de "verrue" ... à condition de "dégager" tous les bâtiments en tôles de l'arrière ! « 

Tout à fait d’accord, et ceci devrait être compatible avec la destination future des lieux. A condition de ne pas remplacer les tôles ondulées par une résidence « cages à lapins »…
Et merci pour ces photos souvenirs.