Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 21:15

 

Mots-clefs : 

Commune de Clohars-Carnoët / Auberge de Toulfoën / Forêt Domaniale de Carnoët /  Forêt de Toulfoën / Chemin du Roi / Rivière marine Laïta / Guerns / Château de Bothané (côté Morbihan) / Plantes "carex" / Château de Carnoët / Office National des Forêts (ONF) / Vestiges du Dolmen de Toulfoën ...

 

 

Avertissement - Lundi 10 Juin 2013

Des précisions/rectifications doivent être apportées concernant les appellations

"Chateau" et "Manoir" de Carnoët

A suivre prochainement - ED

 

2e Avertissement - Mardi 26 Novembre 2013

Désolée de n'avoir pu faire encore une "mise à jour" avec des rectifications très précises

sur les 2 appellations "Chateau" et "Manoir" de Carnoët.
Ce jour, au moins, un bref rajout a été mis sous la photo

de la "demeure" ou "manoir" que "le promeneur-randonneur découvre (...)". A SUIVRE.

 

224-- Chateau-Laïta-Port Passage

 

 Une partie du parc du Château de Carnoët descendant vers la rivière Laïta

 

(Agrandir l'image en double-cliquant sur elle)



Vendredi 2 mars 2012 ...


 

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas ... toujours.

 

En effet, finis le soleil et la douceur d'hier. Les voici remplacés par une certaine grisaille ... sûrement passagère !

 

Mais nous revenons à ce reportage-photos ensoleillé réalisé le 1er mars en Forêt de Carnoët en voyant son 2ème volet (1er volet : cliquer ICI) qui présente :

    

- le parcours vers le "Château de Carnoët", proche de l'ancien "Port du Passage" et le vestige d'une meule en pierre de moulin à eau ...;

- la bifurcation pour revenir dans l'intérîeur de la forêt, avec une rencontre des travailleurs de l'ONF-Office National des Forêts qui gèrent les plantations d'arbres;

- la quasi "méditation" devant les vestiges du Dolmen de Toulfoën.

 

 

o

 

o          o

 

 

 

Le parcours vers le Château de Carnoët


 

Après le "Rocher Royal", la randonnée se poursuit le long de la Laïta ... où l'on voit des parties "colonisées" par des "carex"  ... plantes de la famille des Cyperaceae égalements nommées "laîches", qui croissent souvent dans les lieux humides des régions tempérées ... (quelle science ... grâce aux moteurs de recherche  !).

 

 

 

213   215 carex vers chateau

 

En quittant le "Rocher Royal" ... on voit depuis le chemin forestier

le lit de la Laïta se modifier : à droite des "carex" ...


 

Et en poursuivant notre chemin vers le Château de Carnoët, découverte dans le parc de plusieurs animaux : jar, oies ...

 

216r un jar du parc Chateau  

 

218r-Oies Parc Chateau Carnoët

Jar, oies ... vus dans le parc du Château de Carnoët le 1er mars 2012

 

 

Puis une source, qui se continue sous le mur du Château ... et la découverte de la haute demeure ...  

 

 

219 Source proche château

 

Une petite source qui coule à proximité du Château de Carnoët ...

 

 

o

 

o          o

 

 

 

Le Château de Carnoët ... 


 

221 Bâtisses Chateau Carnoët   222 fenêtres originales

 

Impressionnante bâtisse qui apparaît tout à coup en suivant le chemin forestier ...

avec certaines fenêtres originales (voir correctif ci-dessous du 26-11-13 à préciser ultérieurement)

 

 

Après un virage, le promeneur-randonneur découvre l'avant du "château"  

(correctif du 26-11-13 : l'appellation était déjà entre guillements; de fait, il s'agit de la "demecure" réente ou "manoir", le château d'origine étant plus loin; on y reviendra dans un article spécifique)

ainsi qu'un panneau des Archives Départementales d'Ille et Vilaine expliquant l'historique des lieux ...


 

225 Pano-Archiv Dépar Ille&Vilaine

 

Panneau des Archives Départementales d'Ille et Vilaine

présentant le "Port du Passage" et la vaste demeure "Le Carnoët"

 

(Agrandir l'image en double-cliquant sur elle)



 

Le "Château de Carnoët" également appelé "Château de Comorre" ... ou de "Barbe-Bleu" ... aurait des origines remontant au 11e siècle et à la 2ème moitié du 13e siècle. Il est actuellement en travaux de restauration.

 

 

 

230-Chateau de Carnoët 01-03-12

 

Vue du Château de Carnoët en cours de travaux

Correctif du 26-11-2013 :

Il s'agit de la "Demeure" (un article spécifique est prévu sur ce point - A SUIVRE) 

 

(photo ed du 01-03-12)

 

224-- Chateau-Laïta-Port Passage

 Une partie du parc du Château de Carnoët descendant vers la rivière Laïta


(photo ed - 01-03-12)

 

 

o

 

o          o

 

 

 

Curiosités à proximité du Château de Carnoët ...

 

 

On découvre une énorme meule de moulin en pierre en face des grilles d'entrée du château ... Comment a t-elle été transportée là ?

 

En lisant la fiche de Mme Christel Douard sur le "Portail GLAD des patrimoines de Bretagne", il apparait qu'un moulin à eau a vraisemblement existé sur le site (voir plus bas le lien internet à GLAD pour davantage de détails).

 

233 Meule de moulin

 

une énorme meule de moulin en pierre proche de l'entrée du Château de Carnoët 

 

 

Autres curiosités, encore des arbres "excentriques" ...


 

234 Arbre échevelé    

 

Arbre "échevelé" ...


 

236-Branche à fougère et lune

 

Arbre avec branche plantée de fougères ...

 

 

En se penchant sur le bord du chemin forestier, on peut admirer la Laïta toujours d'une belle couleur bleue .. 

 

 

235-Et en bas Laïta bleue

 

La rivière marine Laïta d'un beau bleu clair ...


 

o

 

o          o

 

 

 

Bifurcation : du chemin longeant la Laïta, retour vers le centre de la forêt ...

 

 

242r-On va quitter Laïta  Au revoir le chemin forestier longeant la Laïta ...

 

 

Découverte des gros arbres abattus et taillés par les techniciens de l'ONF :


 

243r grand arbre coupé

 

244- 5 arbres

 

251 Gros engins de l'ONF  Impressionnant engin de l'ONF ...

 

253 Tas de m3

 

Les tas de "mètres cubes" de bois préparés par les techniciens de l'ONF

 

 

o

 

o          o

 

 

 

Fin de la balade : les vestiges du Dolmen de Toulfoën ...

 

 

258rPano Dolmen de Toulfouen

 

259-Vestiges Dolmen de Toulfoen

 

Deux vues des vestiges du Dolmen de Toulfoën  (* voir plus bas)

 

(photos ed - 01-03-12)

 

 

o

 

o          o

 

 

(*) Mise à jour du 04-03-12 à 11h :

     Il peut être intéressant de voir les commentaires n° 3 et 4 qui suivent cet article, concernant l'état des vestiges du Dolmen de Toufoën   - Voir les commentaires

 

 

Pour en savoir plus ...

 

 

1) Office de Tourisme de Clohars-Carnoët / Le Pouldu / Doëlan - cliquer ICI.  

 

2) Liens spécifiques concernant la "Forêt Domaniale de Clohars-Carnoët" appelée aussi "Forêt de Toulfoën" :


    . la fiche sur le Château de Carnoët du "Portail GLAD des Patrimoines de Bretagne - cliquer ICI;


    . le site "rando 29" - cliquer ICI.


    . le site "mégalithes bretons" évoquant le Dolmen de Toulfoën - cliquer ICI.


    . le site des Archives Départementales d'Ille et Vilaine - cliquer ICI.

 

3) Office National des Forêts (ONF) - cliquer ICI.

 

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

Partager cet article

Repost0

commentaires

Evelyne Dumont 10/06/2013 08:41

Aux auteurs des commentaires 7 & 8 JJ Gouriou et "Klaoda" :

J'ai bien lu vos textes et vous prie d'excuser mon délai de réponse pour les précisions/rectifications utiles ... qui ne vont plus tarder.
A suivre donc.
Cordialement.
E. Dumont

Klaoda 04/06/2013 21:53

Bonsoir,

Je rejoins les commentaires de JJ Gouriou et trouve dommage ces imprécisions ou approximations.

Ce sont pourtant des lieux habituellement connus des Cloharsiens.

Gouriou Jean jacques 29/05/2013 09:52

- "château de Carnoët" : ce que vous montrez n'est pas le château, mais une grosse demeure bourgeoise (qui est effectivement en cours de rénovation)(voir site GLAD patrimoine Quimperlé); le château
du XIIIe siècle, c'est la ruine qui est un peu en arrière.
- il est plus que probable que le panneau d'information que vous montrez a été réalisé par les Archives départementales du Finistère et non par celles d'Ille-et-Vilaine.
- quant aux travaux forestiers : il s'agit probablement de travaux réalisés par une entreprise privée, qui a obtenu un marché auprès de l'ONF ; j'ignore si, actuellement, l'ONF gère bien ou mal la
forêt, mais l'exploitation de la forêt fait partie de ses tâches ; elle doit le faire intelligemment ; et elle gère aussi la forêt en fonction de l'intérêt des promeneurs...

Evelyne Dumont 04/03/2012 17:49

Rebonjour,
Je n'ai pas trouvé, pour l'instant, de nouvelles données qui expliqueraient davantage la disparition de la partie supérieure du Dolmen de Toulfoën ...
J'appellerai l'auteur des livres cités dès que possible pour en savoir plus ...

Concernant la "Chaire de l'évêque" (que je n'ai pas mis en photo sur le blog), c'est un ensemble de plusieurs grosses "pierres" très surprenant d'allure et qui surplombe de façon "vertigineuse" la
Laïta ... à distinguer du "Rocher Royal" (lui aussi en "surplomb" de la Laïta qui est montré, lui, sur l'une des photos).

On peut voir sur le 1er article du blog (1/2), à côté du plan général, un extrait qui situe les deux mégalithes assez éloignés l'un de l'autre :

le "Rocher Royal" est au Sud de l'Ancien Port de la Véchêne" tandis que le "Chaire de l'Evêque" est au Sud du Chateau de Carnoët.

A suivre.

E.D.

doc zaïus 04/03/2012 16:47

Bonjour,
Je m’intéresse en fait à la technique de destruction des mégalithes, particulièrement les monolithes les plus imposants bien sûr.
Sur l’époque et les motivations de ces destructions, on lit des choses contradictoires:
En toute terre de mission la « mission » des prêtres étaient non seulement de prêcher la religion chrétienne, mais aussi d’extirper les anciennes religions animistes, et d’éviter un
amalgame. En Bretagne beaucoup de mégalithes ont été « christianisés » en y gravant des croix ou d’autres motifs. Mais les vieilles croyances n’ont pas été extirpées et l’amalgame a bien
eu lieu, même s‘il fut discret.
J’ai lu que les destructions ordonnées par le clergé furent peu nombreuses et qu’il faut plutôt incriminer nos modernes engins de terrassement…
Je reste sceptique sur les capacités de nos anciens, même aidés par de grandes volées d’eau bénite, à déplacer ( et où les mettre ? ) des blocs de sept à dix tonnes.
A propos il me semble que le « rocher royal » de la forêt de Carnoët est appelé « chaire de l’évèque » par la population locale. Bel exemple d’assimilation . Que savez-vous
là-dessus ?
Enfin, si le clergé avait une dent contre les cultes anciens, que fait le menhir qui trône devant l’église de Clohars ?
Mystère, mystère…