Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 18:50

 

Mots-clefs :

Photographie / Patrimoine "maritime" et  "culturel " / Port de Doëlan en Clohars-Carnoët (Finistère Sud – 29360) / « Zone d'activité  portuaire artisanale du Quai de Kernabat » …

 

 

 

En préambule …

 

 

Voici le 2ème épisode de la balade photographique du samedi 14 janvier 2012 "faite pour le plaisir comme d’habitude … et  aussi pour les convictions : montrer combien ce port « de charme » qualifié aussi de « joyau » par nos élus à certaines époques, dispose d’un PATRIMOINE MARITIME ORIGINAL ET PRECIEUX qui nous concerne tous : habitants en résidence principale ou secondaire, promeneurs occasionnels, randonneurs habitués des parages, vacanciers, responsables politiques et économiques ...».

 

Le 1er épisode était consacré à la « Maison Rose » et à l’« ex-conserverie Béziers-Larzul-Capitaine Cook » sur la rive gauche – dite aussi rive Est - de Doëlan (cliquer ICI).

 

Ce nouvel épisode nous fait rester sur la même rive en évoquant ce que les spécialistes du patrimoine ont  appelé "la zone d'activité portuaire artisanale du quai de Kernabat".

 

 

Le Quai Kernabat et ses deux cales ...

 

 

C'est le premier quai à avoir été construit dans l'Anse de Doëlan. C'était en 1825 (*).

 

 

(*) Le Portail GLAD des Patrimoines de Bretagne précise :


"Au début du 19e siècle, aucune infrastructure portuaire ne semble exister à Doëlan, alors seulement habité par quelques familles de pêcheurs qui vivent du produit de leur pêche. M. de Kernabat est le premier à s´implanter à cet endroit, sur la rive gauche de la ria, un peu en aval de la petite anse de Kersimon. En 1820, il y fait bâtir un établissement de salaison de poissons. Afin de permettre le débarquement du poisson sur cette côte escarpée, il fait construire vers 1825 un quai surélevé desservi par deux cales. Il est à l´origine de la zone d´activité portuaire et, avec sa presse, du petit front portuaire qui se construit au cours du 19e siècle et se prolonge vers le nord quand la route, installée sur des perrés inclinées, est construite (en 1902). L´activité de transformation du poisson cesse au début du 20e siècle. En février 1922, Mme Richard, propriétaire du quai de Kernabat, déclare l´abandonner à l´Etat sans contrepartie.
Selon l´ingénieur des Ponts-et-Chaussées en 1927, « c´est là que se fait la plupart des ventes de poissons car c´est le seul quai desservi directement par une route », route permettant de rallier le bourg de Clohars-Carnoët et Quimperlé (la digue du Pont-Du reliant les deux rives de la ria n'étant construite qu'en 1936). Le front portuaire est reconverti au profit de l´activité résidentielle et touristique (cafés et restaurants)".

(Notice Mérimée de 2009 - cliquer ICI).

 

 

 

Aujourd'hui, il a cet aspect avec la cale du même nom :

 

186 Casino Cale K Cale RD Phare

 

Le Quai et la Cale Kernabat (à deux "rampants") vus depuis la rive droite le 14 janvier 2012

 

On voit de gauche à droite (du Nord vers le Sud) :

 

- une maison relativement récente isolée (dont l'emplacement était auparavant occupé par une grande longère accolée aux autres bâtiments - voir plus bas les cartes postales anciennes); et juste devant elle une petite

construction en pierres, au bord de l'eau : le "Casino" très appréciés des Anciens de Doëlan (de fait, d'anciennes latrines, si l'on en croit le Portail GLAD !)

- un grand bâtiment, qui fut un hôtel dans les années 1980 et devenu depuis un immeuble décomposés en plusieurs logements privés;

- une petite maison à la toiture orientée différemment des autres à côté d'elle : un bar devenu récemment bar-restaurant (qui loue "en saison" une partie de la Cale Kernabat pour  cause de terrasse ... un sujet de discussion locale !);

- une série de maisons privées (dont l'une fut dans le temps un café-épicerie : celle haute et grise en 2e ligne);

- le Phare Aval de couleur verte (pour "tribord") en haut de la côte où le Quai Kernabat rejoint le Quai Cayenne et la Rue de Kéruster.

 

 

Mais ... l'ensemble appelé "zone d'activité portuaire artisanale de Kernabat" va plus loin vers le Nord ,en incluant une autre cale appelée selon les cas par un de ces trois noms : soit la "Cale àToto" ... selon une ancienne doëlannaise qui m'avait donné un merveilleux cours d'histoire locale aux Journées Européennes du Patrimoines 2011, soit la "Cale du Suroît, soit encore la "Cale du Quai Neuf" pour les spécialistes du patrimoine ... lequel quai est devenu récemment "Quai Tabarly" ... (à noter que les noms des rues et des quais constituent aussi un sujet de discussion locale ces temps-ci ... on voit qu'on ne s'ennuie pas à Clohars-Carnoët !).

 

190 Gde Cale à Toto

 

La Cale "à Toto" ou "du Suroît" ou "du Quai Neuf - ou Tabarly" (à un seul "rampant")

vue depuis la rive droite le 14 janvier 2012 

 

On voit de gauche à droite (du Nord vers le Sud) :

 

- un bâtiment à deux niveaux qui est un "vivier" ouvert à la vente en saisons;

- une grande bâtisse à trois niveaux qui est un bar-restaurant avec deux prolongements, dont une terrasse-couverte à l'Est du Quai ... complétée en saison par une partie louée sur la cale ...

 

 

Remarques "anecdotiques" :

 

Comme pour la cale citée plus haut, celle-ci a été "bitumée" mais aussi percée pour implanter diverses structures, au risque de dégrader à terme les solides- et belles - pierres d'origine ... Certes, il faut harmoniser critères d'ordre patrimonial et d'ordre économique ... Et  puis il est agréable de se désaltérer et se régaler des bons produits de la mer en compagnie sous un parasol au bord de l'eau !

 

On ajoutera encore que pour les bateaux professionnels ou de plaisance, l'amarrage à quai (quand la hauteur d'eau le permet) est une question devenue quelque peu "existentielle" ...

 


Autres vues actuelles de cette zone portuaire de Kernabat ...  


 

161r Cale K & Phare R

 

Une vue depuis le Quai Peyron (ou Quai de la Coopérative) avec des couleurs :

le rouge du Phare Amont, le rouge du pêcheur côtier au mouillage ...

et celui de la 1/2 coque de misainier sur le pignon de la maison face  la Cale Kernabat

 (ed - 14-01-2012)


 

164r Cale K

 

Une vue de plus près pour :

les filets de pêche du 1er plan qui sont déposés sur le Quai Peyron ...

les bateaux au mouillage ... et l'avant-dernière maison en 2e ligne du quai de Kernabat

où se trouvait dans le temps un café-épicerie (ed - 14-01-2012)


 

167 escalier

 

Avec plus de champ cette fois, depuis le bord du Quai Peyron côté Anse de Kersimon :

une vue plus loin dans la ria de Doëlan montrant la proximité des deux cales (voir le canot bleu

en bas du rampant de la cale du Suroît) (ed - 14-01-2012)

 

 

 

 

Et puis les images du passé ...  de 1900 à 1976 environ


 

Doelan 1 glm blog ed

 

Carte postale ancienne vers 1900

avec des sardiniers accostés au Quai Peyron (à gauche)

et près du Quai de Kernabat (à droite au fond)

et deux autres qui naviguent avec leur voile de misaine 

 

(Coll. part. G. Le Meur)

 

 

Doelan 3 glm blog ed

 

Carte postale ancienne après 1900

avec les maisons du Quai Kernabat proches de la Cale

 

(Coll. part. G. Le Meur)


 

Doelan 6 glm blog ed

 

Carte postale ancienne vers 1934

avec une vue sur le Quai Kernabat depuis le Quai Peyron

(Coll. part. G. Le Meur)

 


Doelan 10 glm blog ed


Carte postale ancienne - Vue aérienne dans les années 1950

avec le Quai et la Cale Kernabat (au 1er plan à droite)

et la Cale du Suroît (plus haut à droite) - Sur l'autre rive : le Phare Amont

 

                            (Coll. part. G. Le Meur)


 

053 Cale K 1952

 

Carte postale ancienne - La Cale Kernabat en 1952 avec les personnes qui attendent

"le passeur"pour aller de la rive gauche à la rive droite


                                                                 (Coll. part. G. Le Meur)


 

055 Ria-Cale K 1976

Carte postale ancienne - Une vue de la Cale du Suroît depuis la rive droite vers 1976

 

                                                                 (Coll. part. G. Le Meur)

 

 

 

A suivre ...

 

Prochain article

 

Photos (3) : Doëlan & son patrimoine maritime en Janv. 2012  

 

  où l'on parlera de la Rive Droite de Doëlan, etc.

 

   

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____


Partager cet article

Repost0

commentaires