Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 19:25

 

Vie maritime / Construction navale / Energies renouvelables / Energie solaire / Photographie

 

 

Je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager l’impressionnant et beau reportage photographique découvert hier dans la « Newsletter » du magazine« Mer et Marine » … et le « projet pour la Planète » qui va avec, où l’énergie solaire est en vedette.

 

 

Le reportage photographique de Philip Plisson …

 

Le célèbre marin photographe et peintre de marine Philip Plisson a offert au magazine « Mer et Marine » 21 photos parmi celles  qu’il a réalisées à l’occasion de l’arrivée à l’escale de Nouméa en Nouvelle Calédonie du plus grand bateau solaire du monde : le « Tûranor PlanetSolar ».

 

016 Site Magazine Mer et Marine

La première des 21 photos de Philip Plisson qui défilent sur le site

du magazine « Mer et Marine » montrant le « Tûranor Planet Solar »

à son escale de Nouméa le 12/05/11


(voir le lien plus bas)

 

 

Le « Tûranor PlanetSolar » et le « Projet pour la Planète »

 

Ce bateau est  un catamaran de 31 m de long et 15 m de large "qui fonctionne exclusivement grâce à l’énergie contenue dans la lumière et peut exposer au soleil un total de 537 m2 de surface photovoltaïque faisant de lui actuellement, avec ces données impressionnantes, le plus grand bateau solaire au monde ».

 

Le site Planet Solar qui lui est consacré    précise :

 

 La dépense d'énergie moyenne de PlanetSolar correspond à celle d'un scooter ! 

   

 

Le « Tûranor PlanetSolar » est parti de Monaco le 27 septembre 2010 et  a déjà parcouru à la date du 12 mai 2011 une distance de 15 000 miles soit la moitié de son tour du monde prévu. L’ensemble des escales lui font traverser l'Océan Atlantique, le canal de Panama, l'Océan Pacifique, l'Océan Indien et enfin le canal de Suez, pour rallier la Méditerranée.

 

022 Site PlanetSolar Tour du monde

 

Carte du parcours autour du monde du bateau solaire "Tûranor PlanetSolar"

sur le site "PlanetSolar"

 

(ed 14-05-11)

 

 

 

Pourquoi ce trajet et pourquoi de telles caractéristiques techniques ?

 

Pour le suisse Raphaël Domjan qui en est à l’initiative - et préside la « Fondation Planet Solar » - il s’agit d’un « Projet au service de notre Planète ».

En effet, en accomplissant ainsi ce « premier tour du monde avec un bateau solaire, c'est-à-dire un bateau qui est propulsé par une motorisation électrique silencieuse et non polluante, exclusivement alimentée par l'énergie solaire », R. Domjan et son équipe entendent « d’une part,  démontrer que les technologies actuelles permettant d'améliorer l'efficacité énergétique sont fiables et performantes et, d'autre part, faire avancer la recherche scientifique dans le domaine des énergies renouvelables ».

 

Pour eux,  « PlanetSolar a déjà permis des développements technologiques dans de nombreux domaines, tels que la production de matériaux et de structures composites ou encore la production et le stockage d'énergie (ou d'électricité) photovoltaïque. Chaque étape du projet et, par la suite, chaque jour de navigation de PlanetSolar permet à la science de progresser

 

Et de préciser encore : « La préservation de notre planète par la promotion de l'énergie solaire, de l'efficacité énergétique, de la mobilité douce est donc au centre de ce projet. Celui-ci représente une formidable occasion de faire avancer le savoir et d'informer et sensibiliser le grand public à l'importance des énergies renouvelables ».

 

En résumé, ils listent ainsi leurs objectifs :

 

  • Démontrer le potentiel des énergies renouvelables et photovoltaïques
  • Démontrer que nous disposons aujourd'hui de la technologie nécessaire pour devenir durable
  • Participer au développement technologique des énergies renouvelables et faire avancer la recherche scientifique
  • Informer et sensibiliser le public concernant l'importance des énergies renouvelables
  • Valoriser l'efficacité énergétique
  • Démontrer que l'économie et l'écologie peuvent et doivent travailler en synergie »

 

A noter qu’un programme éducatif accompagne ce Tour du Monde du « bateau solaire » :

 

« PlanetSolar a confié au magazine « Sept autour du monde » l'exclusivité de la communication « enfants » en France.  Pendant le défi « PlanetSolar », la Maison d’édition Cabrera, qui édite ce magazine, aura à cœur de mettre en avant le tour du monde solaire. Nous sensibiliserons les enfants et leurs familles aux énergies renouvelables, aux transports du futur et au respect de l'environnement.

 

Plusieurs opérations sont prévues à destination des mairies, des collèges et des lycéens (expositions, livres, BD, site Internet, etc.). « Sept autour du monde » mettra toute son énergie pour que l'aventure « PlanetSolar « ait un retentissement important en France. Les enfants sont nos ambassadeurs. A travers eux, c'est toute la famille, mais aussi les acteurs du monde scolaire que l'on sensibilise à la préservation de notre planète. »

 

023 PlanetSolar et Sept autour du monde

 

Le magazine "Sept autour du monde" partenaire de "PlanetSolar"

pour un programme pédagogique

 

(ed 14-05-11)

 

 

 

Enfin, on trouve aussi sur le site « Planet Solar » des détails concernant :

 

- les records et références de ce 1er tour du monde en bateau solaire : 

 

. Premier tour du monde à l'énergie solaire, tous moyens de transport confondus.

. Premier tour du monde en bateau solaire.

. Première traversée de l'océan Indien à l'énergie solaire.

. Première traversée de la mer rouge à l'énergie solaire.

    

- le souci du contrôle de l’impact sur l’environnement du tour du monde du bateau et son équipage et des compensations d’émissions de CO2 grâce à un partenariat avec la fondation à but non lucratif « My Climate » :

 

« …) Nous prenons note de tous nos déplacements, qu'ils soient en train, en bus, en avion ou en voiture et de leur impact en terme de gaz carbonique. Nous allons également mesurer et compenser l'impact de la construction du bateau ».

 

 

Voilà une aventure qui semble bien dépasser le « YAKAFAUKON » ...


C’est donc à suivre.

 

Pour en savoir plus :

 

-               . Le site du magazine « Mer et Marine » - Cliquer ICI.


 . Le site de la Fondation "PlanetSolar" - Cliquer ICI.

   

. Le site du photographe Philip Plisson : voir d’autresphotos consacrée au bateau « Planet Solar » le montrant en navigation et avec ses détails extérieurs et intérieurs (panneaux solaires du pont, cabine intérieure …) – Cliquer ICI.

 

. Le site de la Fondation « My Climate » - Cliquer ICI.

 

 . Le site du magazine « Sept autour du monde » édité par  Cabrera (maison d’édition indépendante créée en 2007) - Cliquer ICI.

 


 

Evelyne Dumont

_____ o _____

 


Partager cet article

Repost0

commentaires