Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 21:21

Défense du littoral / Vie maritime


 

Nombreux sont les cloharsiens qui se souviennent de la révoltante pollution provoquée par le navire « Erika » affrété par le Groupe Total en Décembre 1999, avec le déplacement de la nappe de fioul d’Ouest en Est qui a finalement atteint aussi notre magnifique commune.

 

Quelle émotion le samedi 25 Décembre 1999 quand les « galettes » de fioul sont arrivées sur la Côte à Falaises de la rive gauche et la rive droite de Doëlan et au-delà vers Le Pouldu et ailleurs … Comme c’était un jour de tempête, les galettes en question qui auraient pu rester à flotter avec un moindre mal ont, de fait, été propulsées sur les rochers en les polluant de façon dramatique (cf. notre article du 27 septembre 2009 associant marées « vertes » et « noires » -  cliquer ICI).

 

 

En 1999, la pollution de l’Erika sur la commune de Clohars-Carnoët :

le barrage à l’entrée du Port de Doëlan (photo ed)

 

 

Hier mardi 3 Novembre 2009 a eu lieu une étape importante de cette affaire avec l’audition des représentants de sept collectivités territoriales touchées par cette catastrophe écologique.


Ces représentants avaient en effet décidé de s’unir pour défendre leurs intérêts en faisant appel du jugement rendu le 16 Janvier 2008 par le Tribunal de Grande Instance de Paris. Le but qu'ils visent est d’obtenir auprès de la Cour d’appel de Paris la confirmation d’une jurisprudence qui a créé en droit français la notion de « préjudice écologique ».

 

Parmi ces représentants se trouvaient évidemment le Président de la Région Bretagne Jean-Yves Le Drian et le Président du Conseil Général du Finistère Pierre Maille :

 

Le premier a rappelé que « la région Bretagne cofinance avec l’Etat, dans le cadre des contrats de plan et les contrats de nature, des actions en matière environnementale, ce qui constitue la preuve que les collectivités sont, elles aussi, garantes du patrimoine écologique » (dès lors, il est essentiel que la responsabilité collective de l’ensemble de la chaîne de transport, dont celle de Total l’affréteur de l’Erika, soit confirmée sur le plan pénal).

Et le second a souhaité « que le jugement soit sévère, afin, nous l’espérons, de dissuader de futures pollutions ».

L’un et l’autre réclament pour la Région Bretagne une indemnité du même ordre que les Régions Pays de Loire et Poitou-Charente, à savoir 30 millions d’euros chacune au titre du préjudice purement environnemental


(cf. propos cités dans les journaux et sur le site « Entretiens science et éthique »).

 

Il reste maintenant à attendre les réquisitions du parquet général prévues le 10 novembre 2009 et la fin du procès prévue le 18 novembre 2009.

  

Pour suivre le procès en appel,

aller sur le site internet « Erika, le procès »

créé spécialement  par le Conseil Régional des Pays de Loire

en cliquant ICI.

 

  Mais au fait … qu’est-il prévu, de nos jours, pour empêcher qu’une nouvelle pollution maritime se produise ? … ou qu’on puisse lutter efficacement contre elle partout et notamment à Clohars-Carnoët ?

 

Nous nous étions déjà posée ces questions dans un précédent article … sans avoir eu le temps d’y trouver des réponses précises. C’est donc à faire …  Mieux vaut prévenir que guérir !

 

  Pour en savoir plus :

 

. Article dans Le Télégramme du 4-11-09 : "Erika. Reconnaître le préjudice écologique des collectivités" - cliquer ICI


. Article dans Ouest-France du 4-11-09 : "Erika : les Régions aussi demandent réparation» - cliquer ICI


. Deux ouvrages sur les pollutions maritimes :

 

« Amoco Cadiz, 1978-2008. Mémoires vives » par Claire Bouteloup.


Ouvrage édité en 2008 par le CEDRE (Centre de Documentation, de Recherche et d'Expérimentations sur les Pollutions Accidentelles des Eaux).


Recueil des propos d'une vingtaine de personnes sur la marée noire de l'Amoco Cadiz et les démarches revendicatives qui ont suivi.


Détails sur l’ouvrage et l’éditeur en cliquant ICI.

 

 

 

 


« Marées noires : Enjeux économiques »

par J. Hay, O. Thébaud, J.P. Agundez et P. Cariou.


Ouvrage édité par QUAE.


Détail sur l’ouvrage et l’éditeur en cliquant ICI.

 



A suivre.

 

E. Dumont

 

. Pour s'inscrire à la Newsletter du blog et être informé-e de chaque parution d'article :
remplir le cadre tout en bas de la colonne de droite sur la page d'accueil (et n'oubliez pas de valider, en 2e étape, le mèl de confirmation d'inscription que vous aurez reçu dans les minutes qui ont suivi la 1ère étape).

. Pour contacter l'association par mèl : association.dce29@orange.fr
. Pour adhérer à DCE : voir la ligne "Bulletin d'adhésion" dans la rubrique "Vie de l'association"
en colonne de gauche de la page d'accueil.



Partager cet article

Repost0

commentaires