Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 13:46

 

Mots-clefs :

Emissions de télévision / Déontologie des  journalistes / Chaîne publique "France 2" /  Emission "Des paroles et des actes"  du 17-11-11 / Eva Joly / Parti "Europe-Ecologie-Les-Verts"

 

 

Libre expression ...

 

 

Au journal de 13 H de France Inter aujourd'hui jeudi 17 novembre 2011, la journaliste  (Claire Servajean) qui interviewe l'élu "Vert"de Paris Denis Baupin lui indique sous forme de question à la fin : "Il paraît qu'Eva Joly refuse d'aller ce soir à l'émission de David Pujadas Des paroles et des actes  ... ". M. Baupin s'étonne et dit ne pas être au courant ...

 

Intriguée, je vais à la recherche d'informations ...

 

Avec Google je trouve des références et beaucoup de commentaires de téléspectateurs sur de précédentes émissions ...

 

(des émissions que je n'ai pas vues, l'appareil TV étant depuis des mois en panne ... sans regrets pour l'instant car on peut à la demande visionner des programmes sur l'ordinateur - avec www.playtv.fr).

 

Dans les sites visités, je trouve beaucoup de critiques sur la forme de l'émission et le comportement du journaliste "vedette" ...

 

A chacun d'en juger.

Mais parmi les références consultées,  j'ai trouvé un article fort intéressant publié l'an dernier et qui m'avait échappé : il est  signé de Michel Urvoy dans le quotidien régional "Ouest-France" : c'est un beau portrait de l'élue EELV Eva Joly ... (ndlr : notre "voisine " sur l'Ile de Groix face au Port de Doëlan à certaines époques de l'année paraît-il ... tiens, il faudrait faire le voyage  !), une élue dont la vie ne doit pas être de tout repos tout particulièrement ces temps-ci (voir nos deux articles du 16/11/11 sur les péripéties de l'accord PS-EELV en cliquant ICI et ICI) !

 

Un article-portrait à lire sans modération pour réfléchir sur la vie politique française et le rôle des médias ...

 

On pourra y revenir à l'occasion ... il y a matière.

 

 

 

Le site de Ouest-France et l'article du 18/11/2010 de Michel Urvoy ...

 

"Eva Joly ne veut pas devenir « une bête de cirque »

Jeudi 18 novembre 2010

 

001r Portrait Eva Joly OF 18-11-10

 

Photo de Mme Eva Joly dans l'article de Ouest-France

d'il y a ... un an (18-11-2010) signé de Michel Urvoy

 

Accès direct à l'article sur le site en cliquant sur :

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Eva-Joly-ne-veut-pas-devenir-une-bete-de-cirque-_3639-1590202_actu.Htm


  Reproduction de l'article :

"Ovationnée lors de la création du parti écologiste, samedi, l'ex-juge devrait être candidate à la présidentielle. Mais dix-huit mois, c'est long... Même pour quelqu'un qui apprend vite.

"Une rafale de SMS fait vibrer le portable de Jean-Vincent Placé, le numéro deux des Verts. « C'est la cata ! » La « cata » ? Eva Joly, invitée de l'émission Mots Croisés, sur France 2, le 8 novembre, vient de se faire traiter de « ringarde » et de « populiste ». Elle peine à répliquer à Nadine Morano, ministre UMP, et au patron Charles Beigbeder. Trois jours plus tard, dans son petit bureau bruxellois, la députée verte tarde à s'en remettre : « Je n'étais pas préparée à ces confrontations en milieu hostile. J'en ai tiré toutes les leçons. »


"L'anecdote illustre bien le nouveau challenge de Gro Eva Farseth, son nom de jeune fille. « Je n'aime pas trop les médias, continue l'intéressée, avec un léger sourire séducteur, à cause de la brièveté de leurs formats. Mais c'est une nécessité. Je veux dérouler un raisonnement pour convaincre. En dix secondes, ce n'est pas possible d'expliquer pourquoi on a besoin d'une tranche d'impôt à 70 %. C'est ça ma difficulté. Ces émissions sont faites pour le spectacle, et je ne veux pas devenir une bête de cirque. »


"Pourtant, son look en ferait facilement un animal politique rare. Elle est un festival de couleurs à elle seule : un regard bleu, une juge rouge, une candidate verte... Avec ses petites lunettes rondes sur le bout du nez, son faux air de clown intello, sa décontraction de bobo décalée, son délicieux et assassin zézaiement, Eva Joly - un nom prédestiné de star - impressionne. « Je voudrais bien imprimer une autre image de la politique. »


"Dès qu'elle parle, un silence religieux s'installe. Elle est plébiscitée à l'applaudimètre. Les écologistes en ont déjà fait leur candidate pour 2012. « La désignation, tempère Jean-Vincent Placé, n'a lieu qu'en novembre 2011. Un an, c'est long. Mais, c'est vrai, elle avale énormément de fiches. » « Elle apprend vite », confirme son collègue d'Europe Écologie, Yannick Jadot. « Elle se fond dans la famille avec aisance et modestie », apprécie Cécile Duflot.

 

"Et à ceux qui s'inquiètent de sa capacité à courir le marathon présidentiel, elle répond : « C'est vrai, je suis une jeune militante ! Oui, c'est dur. Mais j'ai aussi une foi pour expliquer, pour m'adresser à l'intelligence des gens. » « Elle travaille beaucoup, complètent ses collaborateurs à Bruxelles. Et elle nous use tous ! »


« Je vis dans une valise »


"Immanquablement, elle vous tient en haleine sur la finance internationale et la fiscalité. C'est la clé de voûte de sa réflexion, son explication de la pauvreté, des injustices sociales, de la souffrance au travail, du chômage, de la prédation des ressources. « Parce que je comprends la finance, je sais que la dérégulation crée le malheur. Ce qui m'étonne, c'est que ce n'est pas universellement partagé. Je ne crois pas en la croissance comme solution à nos problèmes. »


"Cette vision résulte d'abord de sa culture nordique : « J'ai vécu dans une social-démocratie qui fonctionnait bien, notamment en ce qui concerne l'égale valeur entre les citoyens, la dignité des gens. C'est une société qui a su ne laisser personne au bord de la route. Je ne supporte pas le regard arrogant de l'élite française sur le peuple. Ça ferait du bien à la France de rendre plus modeste l'exercice du pouvoir. »


"Elle le tient aussi de tout son parcours, elle, la Norvégienne qui fut fille au pair à Paris, chez les Joly, dont elle épousera le fils Pascal. Secrétaire chez Eddy Barclay ; couturière à domicile ; étudiante en droit et sciences po ; conseillère juridique à l'hôpital psychiatrique d'Étampes ; juge d'instruction qui inculpa le patron d'Elf Loïck Le Floch-Prigent, Bernard Tapie, Dominique Strauss-Kahn, Roland Dumas ; conseillère du gouvernement norvégien ; députée européenne. Et, à 66 ans, presque candidate des écolos pour 2012. « Ma huitième vie. » Au moins !

 

"À Bruxelles, elle admire la coûteuse efficacité de la machinerie européenne. Mais il lui manque la vie. « Ici, c'est une bulle. J'arrive le lundi, je repars le jeudi. Et je ne mets pas le nez dehors. Au palais de justice de Paris, vous sortez acheter le journal, vous avez le sourire des gens de la rue, un petit resto pour déjeuner... »

 

"Bruxelles, Strasbourg, Oslo ou Reykjavik pour le travail ; son appartement parisien, de temps en temps, le week-end. « Je vis dans une valise. Mais je pense en français ! » Et puis l'île de Groix pour les vacances... Ah, Groix ! Dans la froideur grise de ce Parlement labyrinthe, l'évocation de l'île morbihanaise déclenche une bouffée d'écologisme de proximité : « C'était un mois d'avril, les ajoncs étaient en fleur, l'île était complètement jaune. Je me suis dit, c'est miraculeux que ça existe encore... J'y ai mes amis. Je ne trouverai jamais mieux. »

 

Michel URVOY.

Fin de l'article du 18/11/2010 de Michel Urvoy dans Ouest-France

__________

 

 

... Vu sur le site de France 2  :

  

Fiche programme : DES PAROLES ET DES ACTES

DES PAROLES ET DES ACTES

DES PAROLES ET DES ACTES MAG -  

Origine : France. (2011)


Réalisation : Jean-Jacques Amsellem.

Date : 17/11/2011
Horaire : 20H35 - 22H20
Durée : 105 mn

 Invité : Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP et député-maire de Meaux. Il débattra successivement avec : Eva Joly, député européenne et candidate d'Europe Ecologie - Les Verts à l'élection présidentielle et Jean-Luc Mélenchon, coprésident du bureau national du Parti de Gauche et candidat du Front de Gauche à l'élection présidentielle

 

  (Accès direct en cliquant sur : http://guidetv.france2.fr/jsp/prog/fiche.jspx?idProg=48883742)

 

 

... Peut-être Eva Joly ira t-elle quand même, à France 2 ce soir ... ?

 

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____


Partager cet article

Repost0

commentaires

doc zaïus 18/11/2011 11:18

Bonjour,
Madame Eva Joly a fait la preuve de ses qualités personnelles, que personne ne met en doute.
Mais le monde de la Politique est cruel, et par-dessous tout, fondé sur la dissimulation, voire l’hypocrisie. Il ne pardonne pas la franchise et la droiture, il ne fonctionne que par les manœuvres.
Pour y réussir il faut accepter ces règles, savoir manger son chapeau à l’occasion, et surtout composer, négocier, dire oui quand on pense non, ne jamais dire franchement ce qu’on pense, y aller
avec des biais,
«  le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté…. »
A ce jeu F.Hollande est évidemment expert, mais peut-on lui en vouloir ? Tant d’années dans le monde politique, çà vous forge un homme malgré lui.
Mais que le PS se rassure, l’élection présidentielle se jouera non pas sur un programme, mais sur la volonté de remplacer M.Sarkozy.
Le nucléaire, les électeurs s’en foutent, ce qu’ils veulent, c’est ne plus voir Nicolas Sarkozy.
Mais je peux me tromper….