Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 15:29

 

Vie maritime / Pêche côtière / Naufrage / Pointe "Beg an Tour" à Doëlan rive droite

 


Alors que ce blog privilégie au maximum les évènements positifs, la réalité conduit particulièrement - dramatiquement - aujourd’hui à faire l’inverse.


En effet, l’un des bateaux de pêche côtière bien connu à Doëlan : « AMANDHELO », qui a son mouillage dans le port, a fait naufrage ce matin sur la pointe « Beg an Tour » aux alentours de 7 H semble t-il.


 

028 Blog ED Naufrage Doëlan 09-01-11

Naufrage et secours à la Pointe de Beg an Tour

pour le bateau de pêche de Doëlan "Amandhelo"

dimanche matin 9 janvier 2011


(photo E. Dumont - 09-01-11)


   

Personnellement, c’est vers 8 H 30 que j’ai appris la nouvelle. Un ami qui réside sur le Quai Kernabat à Doëlan et connaît mon goût du reportage m’a téléphoné : « Prends ton appareil photo, un bateau de pêche a fait naufrage devant chez toi … des tas d’hélicoptères ont tourné tout à l’heure » ... (ndlr : rien vu ni entendu du début de cet évènement à cause d’un lever tardif – c’est dimanche – avec des volets encore tous fermés au sud).

 

Premier coup d’œil depuis la terrasse de la maison : la vedette SNSM de Doëlan « Capitaine Cook » manœuvre au large de l’entrée du port tous feux allumés, un canot pneumatique orangé fait des ronds à proximité … et j’aperçois une forme blanchâtre sur le fond sombre de Beg an Tour, entouré de vagues déferlantes : c’est le bateau. Peu après j’entends et vois arriver un hélicoptère qui (re)vient survoler l’ensemble …

 

008 ED Naufrage Doëlan 09-01-11   010 ED Naufrage Doëlan 

 

006 ED Naufrage Doëlan 09-01-11   016 ED Naufrage Doëlan


Le naufrage du bateau "Amandhelo" à Doëlan le 9 janvier 2011 au matin

 

(photos d'amateur : ED à Doëlan entre 08 H 50 et 09 H 10)

 

   

Un réflexe : je rentre consulter l’Annuaire des Marées : la Pleine Mer était à 07 H 22 à Port-Tudy avec un coefficient de 72 … autrement dit, le bateau est condamné à rester sur place longtemps avec une Basse Mer prévue à 13 H 50, un marnage de 3,27 mètres, une nouvelle Pleine Mer à 19 H 31, sans compter le coefficient descendant à 68 l’après-midi (donc moins d’écart d’eau et sans doute peu de chance d’un retour à flot … si tant est que l’état du bateau ait pu le permettre, vu la suite).

 

Après un tour à pieds sur le GR 34 rive gauche, au débouché du chemin de la Maison Rose puis le Quai Cayenne où je fais quelques nouvelles photos, je décide d’aller me renseigner en filant en voiture au port, d’une rive à l’autre.

 

026 ED Naufrage Doëlan

 

 

028 Blog ED Naufrage Doëlan 09-01-11

Hélicoptère des secours à la Pointe "Beg anTour à Doëlan

après le naufrage du bâteau de pêche "Amandhelo dimanche matin 9 janvier 2011

 

(photos E. Dumont - 09-01-11)


 

Ma première question essentielle est évidemment : les marins ont-ils été sauvés ? « Oui ! » fort heureusement.

 

J’ai eu cette réponse à 9 H 25  en arrivant à Vieux Doëlan auprès des pompiers dont deux véhicules stationnaient sur la cale. L’un d’eux m’a précisé qu’il y avait à bord quatre marins tous récupérés mais il ignorait le nom du bateau … C’est une fois passée sur la rive droite que j'ai appris qu'il s'agissait d'Amandhelo par un membre de l’équipage S.N.S.M., ce dernier me précisant qu’effectivement « tout le monde était sain et sauf, trois marins ayant pu quitter le bateau en remontant sur le rochers et le 4ème ayant été récupéré dans l’eau avec une hypothermie légère ».

 

042 ED Naufrage Doëlan

 

Véhicules de pompiers sur la cale de Vieux-Doëlan

pour l'assistance après le naufrage de l'Amandhelo à Doëlan le 9 janvier 2011

 

(photo E. Dumont)

 

 

Sur le Quai Sancéo,  on s’affairait en rapportant à terre les objets tombés du bateau qui flottaient éparpillés sur l’eau.

 

L’Adjoint aux Ports de Clohars-Carnoët, Gérard Cottrel ainsi que le Conseiller délégué à la Sécurité Yannick Peron sont arrivés. La presse locale était aussi sur place … ainsi que des membres de la gendarmerie.

 

052 ED Naufrage Doëlan

 

059 ED Naufrage Doëlan

 

046 ED Naufrage Doëlan

 

Trois photos des intervenants des pompiers et de la S.N.S.M et de la presse

sur le Quai Sancéo à Doëlan Rive Droite

après le naufrage du bateau de pêche "Amandhelo" à Doëlan le 9 janvier 2011

 

(Photos E. Dumont)

 

 

La vedette « Capitaine Cook » a ré-appareillé avec du monde à bord en allant vers le lieu du naufrage … prudemment car des vagues continuaient à déferler autour de Beg an Tour et donc du bateau …

 

069 b ED Naufrage Doëlan


La vedette S.N.S.M. "Capitaine Cook" revient près du bateau de pêche "Amandhelo"

échoué sur la Pointe "Beg an Tour" à Doëlan dimanche 9 janvier 2011 vers 10 H.

 

(Photo E. Dumont)

 

 

Initiative personnelle de courte durée : aller sur la jetée avec mon appareil photo … pas loin et pas longtemps compte tenu des vagues menaçantes !

 

Ensuite, nouvelles photos depuis le sentier côtier au niveau de Porz Stancou, examen du bateau à l’aide des jumelles marines emportée et échanges de propos avec quelques promeneurs amis : oui effectivement, « on voit des restes de filets de pêches qui pendent de l’arrière du bateau et d’autres accrochés à fleur d’eau sur les rochers … quand ils se détacheront ils deviendront des risques … » … et puis « cela sent de plus en plus le gazoil ».

 

Quant à la tentative d'aller voir tout au bout de la Pointe "Beg an Tour",j'y ai renoncé face aux barrières installées par les services de sécurité pour limiter l'arrivée des curieux ... OK.

 

060 ED Naufrage Doëlan   061 ED Naufrage Doëlan

 

Des barrières de sécurité empêchant les promeneurs curieux

de se rendre sur la Pointe "Beg an Tour" après le naufrage du bateau "Amandhelo"

dimanche 9 janvier 2011

 

(photo E. Dumont)

 


En revenant sur la rive gauche, dernières photos : le temps s’était nettement dégagé, on retrouvait les belles couleurs de la côté bretonne … mais la tête était à la mélancolie personnelle en tant que navigatrice, et aux pensées pour l'inquiétude et les soucis des marins, de leurs familles et leurs amis.

 

084 ED Naufrage Doëlan

 

Sur le GR 34 rive gauche de Doëlan dimanche 9 janvier 2011

le matin du naufrage du bateau "Amandhelo" ...au loin sous la Pointe "Beg an Tour"

à presque 10 H 30 soit la mi-marée (environ 3 H après le naufrage)


 (ED)

 

 

Evelyne Dumont

_____ o _____

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

pichon 11/01/2011 13:15


cela fait 28 ans que je passe mes vacances à Doëlan, bel endroit, je ne m'en lasse pas et pourtant pas bretonne. J'ai cet endroit dans le coeur.
Je suis heureuse pour l'équipage de L'amandelo que personne ne soit blessé, je l'ai souvent vu dans le port de Doëlan.
Au moins une tragédie qui se termine bien !


Evelyne Dumont 10/01/2011 14:39


Bonjour,
Hier, dans mon reportage amateur, je n’ai pas pu poser trop de questions aux intervenants car ils étaient très affairés pour régler les urgences … notamment pour les débris flottants à risque, en
plus du suivi de l’assistance aux 4 marins …
Un ancien marin pêcheur vu sur le quai faisait des hypothèses … mais je crois qu’il faut attendre l’enquête officielle.
Question de prudence.
D’ailleurs j’ai pu constater en lisant la presse locale que certaines informations que j’avais recueillies hier auprès d’une partie des acteurs devaient être modifiées : par exemple sur le nombre
de marins revenus à terre d’eux-mêmes à travers les rochers de Beg an Tour et ceux tombés à l’eau et repêchés par les secours …

A noter qu’aujourd’hui j’ai aperçu au loin vers 13 H 30 des professionnels à l’œuvre autour du bateau avec cordages, boules de mouillage, etc. Il est question de le démanteler rapidement vu son
état catastrophique. Un travail sûrement difficile car il y encore un vent très froid et des vagues agressives … et à l’instant une forte pluie tombe !

Quant aux familles, j’ai posé la question d’un éventuel soutien … Il paraît que l’assurance verra cela. Mais il y a aussi le soutien moral …
ED


doc zaïus 10/01/2011 11:57


Bonjour,
C'est évidemment aux familles que l'on pense en premier, et au devenir de l'activité des marins.
A-t-on une idée de la cause de ce naufrage, probablement une défaillance mécanique ?