Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 16:30

 

Mots-clefs :

Friche industrielle / Port de Doëlan en Clohars-Carnoët / Ex-Conserverie Capitaine Cook / Défense et valorisation du patrimoine maritime / Groupe Intermarché (ITM)

 

 

          Le thème abordé ici concerne le devenir de l’ex-Conserverie « Capitaine Cook » à l’entrée du port de Doëlan en Finistère Sud, l’une des dernières existant encore sur le littoral breton … c’est-à-dire un élément précieux de patrimoine, donc de  mémoire et de culture.

 

          Pour des raisons pratiques (durée de lecture et problèmes possibles de téléchargement), ce thème est traité en trois articles, mis en ligne quasi-simultanément.

 

          On y trouvera la reproduction de documents datant du 5 Janvier 2011 avec le format de la plate-forme « Over-blog.com ». Des liens seront ajoutés pour un accès aux versions en fichiers « pdf » grâce à l’hébergeur « Archive-Host.com » (à venir - mise à jour le 23-01-12 : les liens sont indiqués en bas de l'article du 22-01-12 : "Avenir de "Cook Doëlan" : remplir une "Boîte à idées" ).

 

          On espère toucher à la fois « le cœur et la raison » des lecteurs du blog et susciter ainsi des échanges « gagnant-gagnant » qui aideront à trouver une solution mieux adaptée que celle qui semble se dessiner actuellement, à savoir la démolition totale …


 

023 Pg pennsardin-com & COOK 

 

Aperçus du site "www.capitaine-cook.fr" (ci-dessus) et de celui "www.pennsardin.com"

qui consacre une page à "Capitaine Cook" illustrée d'une belle boite de sardines (plus bas) ...

 

026 Boite Cook-site pennsardin     028 p1 Dossier COOK-ITM

 

... et la page 1 du Dossier "DEFENSE ET MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE DE L'ANCIENNE

CONSERVERIE CAPITAINE COOK DE DOELAN EN CLOHARS-CARNOET" du 5 Janvier 2012


((c) E. Dumont - 05-01-12)


 

 En préambule  …

 

Le devenir du site de l’ex-Conserverie Capitaine Cook à l’entrée du pittoresque Port de Doëlan en Clohars-Carnoët  dans le Finistère Sud est un sujet « sensible » et « difficile » qui mobilise depuis plusieurs années autant le propriétaire privé Intermarché (nommé aussi « Groupe ITM  Entreprises »), que les élus et la population … en faisant souvent la « Une » des médias régionaux (voir les nombreux articles que ce blog y a déjà consacré en incluant des rappels historiques : liste rapide en tapant « Capitaine Cook » dans la rubrique « Rechercher » du blog).

 

En résumé : Le problème remonte à l’époque où les responsables d’Intermarché, après environ 8 ans d’exploitation du site à l’entrée du port, ont décidé de le quitter pour s’installer dans un autre lieu de la commune (à Keranna) … et de le vendre. C’était en 1997 (l’acquisition du site – en même temps que celle de la « Marque de tradition Capitaine Cook » ayant été faite en 1989 auprès du propriétaire précédent M. Larzul). En effet, les lieux doëlannais apparaissaient obsolètes dans la perspective de modernisation, de diversification et d’augmentation de la capacité de production qui était celle du Groupe ITM et de sa Filiale Capitaine Cook (on peut consulter par exemple sur ce point un article de « l’Usine Nouvelle » du 09/01/97).

 

Sans pouvoir détailler ici les conditions du transfert de Doëlan à Keranna et celles de la fixation de la valeur immobilière du site de plus de 8 000 m2 à l’entrée du port, on signale que, d’une part, les élus cloharsiens de l’époque ont dit avoir pris des mesures « particulièrement favorables au transfert » (le maintien voire l’augmentation des emplois étant évidemment un critère important) et que, d’autre part, de l’avis de plusieurs connaisseurs, le prix de vente avait été d’emblée surestimé, empêchant donc certaines opérations (cf. « 1,15 millions d'euros souhaités » en considérant que c’était le prix de l’immobilier en cet endroit … sauf que le site n’est pas en zone constructible mais en zone à vocation industrielle - Voir par exemple Le Télégramme du 12/09/09).

 

En tout état de cause, après un ou deux investisseurs potentiels ayant rapidement abandonné, c’est le Groupe de BTP Eiffage qui s’est fortement manifesté en 2005-2006 (voir notamment les Bulletin DCE des 10/07/05 et 17/07/06). Mais finalement, son projet consistant en une vaste « résidence de tourisme » d’architecture jugée « banale » et censée accueillir environ 300 personnes pendant au moins 8 mois de l’année (avec tous les problèmes pratiques imaginables pour un lieu placé tout au bout du petit port de Doëlan) … a suscité un tel mouvement d’opposition qu’il y a renoncé. Et ceci bien que le nouveau maire élu en Mars 2008 ait tenté, en vain, d’obtenir des aménagements plus propices à l’intérêt général. Le 11 Septembre 2009, le Groupe Eiffage a officiellement signifié son retrait (voir notamment : l’article du Télégramme du 12-09-09 - déjà cité - et les arguments des opposants au projet Eiffage dans le dossier du « Collectif pour la Protection et la Valorisation du Site de l’Ancienne Usine de Doëlan » du 31/08/06).

 

Dans la période récente, un nouveau projet semble se dessiner à l’initiative de la Mairie de Clohars-Carnoët, en lien avec l’Etablissement Public Foncier (EPF) de Bretagne qui a inscrit prioritairement le site de Doëlan dans sa catégorie « friche industrielle ».

 

Sur ce projet « municipal », l’information est très faible. Néanmoins, une donnée est très claire si l’on tient compte des propos tenus lors du Conseil Municipal de Clohars-Carnoët du 28 septembre 2011 : il faudra exproprier les propriétaires actuels du site (au nombre de deux finalement) et  démolir tous les bâtiments existants de l’ex-conserverie (voir notre article « SOS ? … » du 11/10/11 qui rend compte de ce conseil, ainsi que le procès-verbal officiel mis en ligne par la Mairie sur son site – voir pp. 9 à 11).

 

  

Et alors ? …

 

Pour des raisons qui sont rappelées en détail dans la suite je suis personnellement opposée à cette destruction totale du patrimoine que représente l’ex-conserverie Capitaine Cook de Doëlan.

 

Dans un état d’esprit qui se veut « positif », tenant compte de mes engagements associatifs passés dans la défense de l’environnement et du patrimoine … ET de l’urgence, j’ai donc pris l’initiative de m’adresser directement au Groupe ITM dans un courrier du 5 Janvier 2012 (transmis le 6), avec copie à M. le Maire de Clohars-Carnoët.

 

Ce courrier du 05/01/12 ainsi que le dossier de 15 pages qui y est joint  (rédigé, je le précise, en m’aidant des avis et compétences de spécialistes du patrimoine au niveau local et national, qui ont bien sûr toute ma reconnaissance) sont mis en ligne ici délibérément.

 

Le but visé est simple : en même temps qu’appliquer un principe de transparence, il s’agit de favoriser la réflexion collective ET l’engagement actif pour éviter une destruction irrémédiable de certaines parties de l’ex-Conserverie Capitaine Cook de Doëlan en recherchant des solutions adaptées à l’identité et la mémoire de ce lieu …

 

C’est possible. « Yes we can » … Et l'on sera ensuite certainement très heureux du résultat !

 

 

Avis et suggestions …

 

Tous les avis et toutes les suggestions sont les bienvenus ... à exprimer sous forme de commentaires en bas des trois articles du blog et/ou en écrivant à l’adresse de messagerie créée spécifiquement le 19 janvier 2011 (tout en minuscules attachées et sans accent, plus le 29) :

 

patrimoineconserveriedoelan29@orange.fr

 

 

O

 

O          O

     

 

Pour mémoire, le sommaire des 3 articles

 

1er article

-          Extraits du courrier adressé le 06/01/12 au Directeur du Service Immobilier du Groupe ITM et au Directeur de l’Usine Capitaine Cook de Clohars-Carnoët avec copie à M. le Maire de Clohars-carnoët

-          1ère page et Préambule du Dossier « Défense et mise en valeur du patrimoine de l’ancienne conserverie Capitaine Cook de Doëlan en Clohars-Carnoët »

2e article

-          Partie « I – Histoire et intérêts de l’ex-Conserverie Capitaine Cook dans le Port de Doëlan en Clohars-Carnoët (Finistère Sud) »

3e article

-          Partie « II – Plans et vues récents des lieux – avec commentaires »

-          Partie « III – Conclusion « Pour une requalification adaptée »

-          Quelques-unes des références ayant inspiré ce dossier

 

 

O

 

O          O

 

 

  

Extraits du courrier du 05/01/12  

(transmis le 6 par mèl et envoi postal en LR avec AR)

 

(© E. Dumont – 05-01-2012)

 

Les destinataires :

- M. le Directeur du Service Immobilier I.T.M. Entreprises (à Bondoufle - 91078)

- M. le Directeur de l'Usine "Capitaine Cook" de Keranna en Clohars-Carnoët (29360)

+ Copie à M. le Maire de Clohars-Carnoët (29360)


« (…)

 

Objet : Urgence à reconsidérer l’éventuel projet de démolition totale des bâtiments de l’Ex-

            Usine « Capitaine Cook » à l’entrée du Port de Doëlan en Clohars-Carnoët (Finistère)

 

 

Messieurs les Directeurs,                                                                             

 

J’ai l’honneur de m’adresser à vous EN URGENCE  à propos de l’un des sites inclus dans le vaste parc immobilier du « Groupe ITM Entreprises » : celui de plus de 8 000 m2 appelé « Ex-usine/conserverie Capitaine Cook » à l’entrée de l’original petit port breton de Doëlan en Clohars-Carnoët (29360), dont la propriété et la gestion dépendent simultanément de Bondoufle et de Clohars-Carnoët selon mes dernières informations, d’où cette double adresse.

 

Il se trouve que je suis à la fois voisine mitoyenne de ce site et donc inquiète de son devenir et des problèmes de sécurité qui y sont liés (fortement aggravés après la tempête « Joachim » du 14-15 Décembre 2011 plus les vents violents de la nuit du 2-3 Janvier 2011), et en même temps engagée depuis plusieurs années dans la défense de l’environnement et du patrimoine de Doëlan et autres lieux.

 

Or, des informations – qui restent à confirmer - feraient état d’un ou plusieurs projets de DEMOLITION TOTALE (à quels coûts ?) des bâtiments de cette emblématique « ex-conserverie », à l’initiative de votre Groupe et/ou de la Municipalité de Clohars-Carnoët (en lien dans ce dernier cas avec l’Etablissement Public Foncier de Bretagne et après une possible procédure d’expropriation – un contexte discutable mais qui ne sera pas développé ici).

 

Le présent courrier espère vous convaincre qu’une mesure aussi radicale serait inappropriée voire une grave erreur, notamment pour l’image de marque de votre Groupe, alors que des solutions alternatives peuvent être envisagées avec profit.

 

En effet, cette « Ancienne Conserverie Capitaine Cook » appartient à un ensemble portuaire qualifié par les spécialistes de « patrimoine maritime culturel exceptionnel » et par ailleurs on connaît le lien symbolique fort qui existe entre« Intermarché » et « Capitaine Cook », surtout dans notre contrée qui dispose de 3 magasins ou hyper à proximité (ITM à Moëlan-sur-Mer, Rue de la Gare à Quimperlé et dans la Zone de Kervidanou  à Quimperlé).

 

Naturellement, la situation actuelle des bâtiments impose une intervention rapide pour éviter tous dommages aux biens et aux personnes avec les conséquences qu’on imagine, une intervention qui relève de votre responsabilité de propriétaires.

 

Cependant, il faut nuancer entre les divers bâtiments du site, à savoir : ceux en tôles rouillées surmontées de fibrociments-amiantés ondulés qui ont été ajoutés au fil des années  essentiellement sur l’arrière ET ceux « en dur » de la conserverie d’origine, avec épais murs de pierres et toitures d’ardoises - incluant une façade sur le Quai Cayenne d’intérêt patrimonial et paysager reconnu - à quoi s’ajoutent les deux autres éléments de patrimoine que sont la « maison Berthèle » de 1865  et la Cheminée en briques, dernier témoin en Finistère Sud du début de l’ère industrielle liée aux sécheries-conserveries de poissons (voir le dossier détaillé de 15 pages joint en annexe).

 

Alors que les premiers, très dégradés, doivent être démolis rapidement selon un avis unanime (ils ont d’ailleurs suscité auprès de vous récemment - en Juillet et le 29 septembre 2011 - une mise en demeure d’un riverain, M. G. Le Meur, pour « trouble anormal de voisinage en ce qu'il compromet le paysage, l'environnement, la sécurité »), les seconds méritent vraiment toute votre attention et, j’ose le dire, non seulement un maintien mais aussi une remise en état rapide pour ce qui concerne les toitures en ardoise abimées les 14-15 décembre 2011 et 2-3 janvier 2012, plus quelques fenêtres … une remise en état utile pour le patrimoine mais aussi pour la sécurité à assurer tant que vous demeurez les  propriétaires.

 

Le dossier en pièce jointe vous présente, sous forme écrite et photographique, les arguments en faveur d’une prise de décision que j’attends de vous avec grand espoir (et avec moi d’autres personnes : résidents et promeneurs de Doëlan, spécialistes du patrimoine et personnalités, dont je suis la porte-parole convaincue) à savoir : participer à la sauvegarde du patrimoine maritime culturel du petit Port de Doëlan … port de plus en plus célèbre médiatiquement si l’on en juge par l’actualité télévisée récente (pour le meilleure et pour le pire diront certains en parlant du scénario … en tous cas très positivement concernant ses paysages restés originaux et authentiques, l’ex-conserverie y ayant largement sa place).

 

Cette sauvegarde du patrimoine venant de votre Groupe peut s’inscrire sous l’une ou l’autre de ces formes (non exclusives) : un ultime geste généreux avant de céder le site ou bien une relance d’aménagement avec réhabilitation/requalification à votre initiative de propriétaires (l’expropriation effective n’est-t-elle pas une hypothèse parmi d’autres ?), aidés d’architectes/aménageurs qui seraient créatifs, innovants, capables de lier l’ancien et le moderne / l’économique et le culturel … Cela existe !

 

En vous remerciant vivement d’avance pour l’attention que vous voudrez bien accorder à ce courrier et son dossier annexe, et dans l’espoir d’une suite favorable, je vous prie d’agréer, Messieurs les Directeurs, mes meilleures salutations.

 

 PJ : 1 dossier de 15 pages avec photos et plans. 

(signature) »

 

 

 

O

 

O          O

 

 

 

1ère Page et Préambule du Dossier du 05/01/2012 (transmis le 6)

 

(© E. Dumont – 05-01-2012)

   

Page 1 :

 

«  E. Dumont (en concertation avec des spécialistes du patrimoine locaux et nationaux)

à Doëlan en Clohars-Carnoët (29360) – 06 84 11 09 65.                  

 

 

 

DOSSIER « DEFENSE ET MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE

DE L’ANCIENNE CONSERVERIE

CAPITAINE COOK DE DOELAN EN CLOHARS-CARNOET »

5 Janvier 2012 (15 pages)

 

 

SOMMAIRE

 

Préambule                                                                                                                                  2

 

  I – Histoire et intérêts de l’ex-conserverie « Capitaine Cook » dans le Port de Doëlan           3                      

 IIPlans et vues récents des lieux - avec commentaires :   Que conserver ? Que détruire, pour

        reconstruire en lien avec l’histoire du lieu sur ce site emblématique ?                                    8     

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       

IIIConclusion : Pour la sauvegarde et la requalification patrimoniale d’un héritage maritime

        industriel exceptionnel à forte connotation symbolique tant pour le lieu que pour l’entreprise 14   

 

818 Phare-Cook-M Rose 03-09   319RR Entrée Port Cook 19-12-11

 

049 tous bât Cook 30-09-11                                                                                                                  

L’ex-conserverie « Capitaine Cook » à l’entrée du Port de Doëlan,

située entre le Phare Aval et la célèbre « Maison Rose » (Photos E. Dumont)


Sur le site même, de G à D : Maison Berthèle,  Cheminée en briques,

bâtiments « en dur » en façade et en tôles sur l’arrière.

 

  Page 2 :

 

 

PREAMBULE

 

 

  

Ce dossier a été envisagé dès la confirmation, au début de l’Hiver 2011, d’un projet de la Municipalité de Clohars-Carnoët prévoyant de façon surprenante la quasi-destruction (voire la totale destruction) des bâtiments de l’ex-conserverie « Capitaine Cook » de Doëlan … en contradiction avec des prises de position datant de 2009, époque de la visite du Président de la Région Bretagne sur les lieux (08-09-09), peu après la création de l’Etablissement Public Foncier de Bretagne (décret du 09-06-09).

 

Sa nécessité a été renforcée - à mes yeux d’habitante de Doëlan et engagée depuis plusieurs années dans la défense de l’environnement et du patrimoine – à la suite des dégâts de la tempête « Joachim » du 14-15 décembre 2011.

 

En effet, cette 1ère tempête d’hiver 2011-2012 a sévèrement détérioré des bâtiments de l’ex-conserverie désaffectée depuis 1997 - mais restée propriété du Groupe ITM qui l’avait achetée avec la « marque de tradition Capitaine Cook » en 1988.

 

Après consultation de spécialistes du patrimoine - rencontrés notamment à l’époque d’un autre projet « dévastateur » pour l’ex-conserverie mais finalement abandonné (la très grande résidence de tourisme prévue par le Groupe Eiffage en 2005-2006) - la rédaction de ce dossier a été organisée en fonction d’une double urgence : sécuriser le site tout en évitant la destruction totale des bâtiments car, à l’évidence, la partie « avant » du bâti est d’intérêt patrimonial « fort » à la fois pour la commune et pour l’ensemble du littoral de la Bretagne.

 

C’est pourquoi, aujourd’hui, nous nous permettons  de sensibiliser le Groupe ITM, toujours propriétaire du site, à l’intérêt d’une sécurisation des lieux, alliée à la sauvegarde de l’ex-conserverie.

 

Compte tenu de la poursuite des intempéries ces jours-ci, cette double action à mener rapidement - en concertation avec la commune - est devenue cruciale si l’on veut maintenir et surtout développer dans l’avenir toutes les potentialités culturelles, mémorielles et paysagères de ce site industriel emblématique de Dolan … et, au-delà, de l’ensemble des petits ports bretons historiques.

 

Les dirigeants d’ITM sont donc les premiers destinataires du présent dossier en date du 5 janvier 2011, avec une copie à M. le Maire de Clohars-Carnoët.

 

Ce dossier sera ensuite diffusé plus largement tant il est vrai que le patrimoine est l’affaire de tous : une affaire de mémoire et de culture, notions indispensables à côté des critères économiques et financiers, à « égalité » avec eux. Soyons donc créatifs pour réussir leur harmonieuse conciliation ! ».

 

(© E. Dumont – 05/01/2012 – www.lebloged-environnementdoelan.info/ )

     

 

O

 

O          O

 

 

A suivre …

 

2e article - "Suite 1 : Ex-Conserverie de Doëlan & Dossier au Groupe ITM"

 en cliquant ICI

 

3ème article - «Suite 2 & fin : Ex-Conserverie Doëlan / Dossier au Gr. ITM »  

en cliquant ICI

   

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

 


 

Partager cet article

Repost0

commentaires